Sondage : les Français préfèrent Macron à Fillon

france-macron-fillon

Plus de 50% des citoyens français estiment que le candidat indépendant Emmanuel Macron serait un meilleur président que le candidat de la droite François Fillon, selon un sondage Odoxa.

En dépit sa victoire inattendue à la primaire de la droite et du centre, François Fillon fait de nouveau face à des sondages défavorables. D’après les résultats d’un sondage réalisé pour France 2, les sondés sont 57 % à avoir une mauvaise opinion de François Fillon. Ainsi, la cote de popularité de l’ex-premier ministre a chuté de 12 % par rapport à novembre dernier.

En outre, les sondés ont été invités à choisir entre M. Fillon, candidat de la droite, et les candidats d’autres partis prêts à briguer la présidence en avril.

Alors que 64 % des Français pensent que M. Fillon ferait un « meilleur président » que Marine Le Pen, 57 % que Jean-Luc Mélenchon et 49 % que Manuel Valls, 55 % des sondés estiment en revanche qu’il ferait un « moins bon président de la République » qu’Emmanuel Macron, selon ce sondage.

Homme politique jeune et brillant banquier d’affaires, Emmanuel Macron, 38 ans, a rejoint le gouvernement socialiste en 2014. Il a quitté son poste de ministre de l’Économie cet été et a depuis lors vivement critiqué la politique du président François Hollande. M. Macron se présente comme un candidat indépendant pour l’élection présidentielle.

Le sondage a été réalisé les 5 et 6 janvier en ligne, auprès d’un échantillon de 1 010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, avec une marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

Mais les sondages doivent être pris avec précaution, comme l’a montré leur incapacité à prévoir, par exemple, la victoire de François Fillon à la primaire en novembre dernier.

Source : Sputnik France – Image : © AFP 2016 Valery Hache

1 Commentaire

  1. Franck

    France 2 est à la solde des socialistes, ce « sondage » est totalement bidon. La vraie question posée par cet article est: jusqu’à quand va-t-on devoir subir une pareille grossière désinformation?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *