L’exploration de Mars se rapproche : La NASA teste des robots humanoïdes pour explorer la planète rouge

robots humanoïdes

Quelques jours après que le président américain ait publié des détails sur le nouveau budget de l’agence spatiale, des robots dotés de capacités «de haut niveau» ont émergé.

La NASA a développé quatre robots de presque deux mètres de haut appelés Valkyrie pour construire ce dont auront besoin les humains avant leur arrivée sur la planète rouge.

Les robots, d’un coût d’environ 2 millions de dollars chacun, pourront également aider à la colonisation de Mars en aidant les astronautes avec des tâches dans l’espace.

Un porte-parole des tests de la NASA qui ont eu lieu l’été dernier a déclaré : « Dans un avenir pas trop lointain, R5 (le robot) arrivera sur Mars avec des fournitures avant une mission humaine. »

L’université d’Édimbourg, le Massachusetts Institute of Technology et l’université Northeastern en Amérique ont été des établissements choisis pour améliorer les robots développés par la NASA.

Les chercheurs devaient vérifier comment fonctionnent les robots dans des environnements hostiles et étendre leurs capacités.

Un étudiant au doctorat à l’université de Northeastern a déclaré à TechCrunch que leurs développements ont permis aux robots de «prendre des décisions autonomes, se déplacer et accomplir des tâches».

Trump a promis de « déverrouiller les mystères de l’espace » dans son discours d’inauguration et a appelé la NASA à se concentrer sur l’exploration spatiale et non le changement climatique pendant la campagne électorale.

Le mois dernier, l’administration Trump a ordonné à la NASA de rechercher s’il est possible de faire voler des astronautes sur le premier vol de la fusée lourde de l’agence, une mission actuellement non-pilotée et destinée à être lancée fin 2018.

robots humanoïdes

Un expert prétend que les humains sont « proches » de visiter la Lune avec un robot Valkyrie

Trump a récemment a émis 19,1 milliards de dollars pour la recherche de la Nasa dans sa quête vers Mars. Bien que c’est un montant légèrement inférieur que l’année dernière par Obama, mais c’est encore un montant substantiel de financement pour l’agence spatiale.

L’objectif de la NASA est d’envoyer des humains sur la planète rouge vers les années 2030 ; un objectif autorisé en 2010.

Lockheed Martin, une société mondiale de sécurité et de l’aérospatiale, a prédit qu’un camp de base sera construit autour de Mars en 2028.

La société a ajouté : « Mars. C’est le prochain bond de géant de l’humanité. Et nous sommes plus proches que nous ne l’avons jamais été. »

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *