La CIA lance la chasse contre les informateurs de WikiLeaks dans ses rangs

chasse contre les informateurs

Le renseignement américain mène une enquête pour détecter le « traître » qui a remis des données secrètes à WikiLeaks, relate la presse américaine.

La chasse au traître est désormais ouverte. Les services spéciaux américains recherchent « un employé ou un prestataire de la CIA qui avait un accès physique » aux informations secrètes tombées par la suite entre les mains de WikiLeaks.

« La CIA et le FBI enquêtent sur l’une des plus importantes fuites de données secrètes de la CIA, qui a touché des milliers de documents classés top secret », relaie la chaîne américaine CBS. Selon le média, les documents en question évoquaient les instruments qui ont permis à la CIA d’accéder aux smartphones, aux téléviseurs et à différents systèmes informatiques.

Le média ajoute que la plupart des documents divulgués par WikiLeaks étaient stockés dans un département ultra-secret de la CIA. Pourtant, des centaines de personnes y avaient accès. « Les enquêteurs étudient des listes de noms », assure le média américain.

La semaine dernière, WikiLeaks a révélé un nouveau lot de fuites qui expose un système « top-secret » de la CIA visant à contrôler des programmes malveillants « Hive ». Selon WikiLeaks les programmes de ce type sont utilisés par la CIA pour transférer des informations depuis les machines visées et exécuter des tâches spécifiques sur ces appareils.

WikiLeaks a annoncé mardi 7 mars le lancement d’une série des révélations sur l’agence américaine intitulée « Vault 7 », dont la première partie, « Year Zero », comprend 8 761 documents concernant les capacités de cyber-espionnage de la CIA. Un de ces fichiers indique que la CIA dispose de cinq postes d’écoute en mode test appelés « PocketPutin » (ou « Poutine de poche »).

Les fuites révèlent en outre les capacités de piratage de la CIA contre un large éventail de produits américains et européens, notamment Windows, iPhone, Android et même les téléviseurs Samsung, qui ont été transformés en microphones cachés.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *