14 666 € par mois : la responsable du grand débat national «comprend» que son salaire puisse choquer

Présidente de la Commission nationale du débat public, Chantal Jouanno est chargée d’organiser «le grand débat national» face à la crise des Gilets jaunes. Contexte oblige, son salaire n’est pas passé inaperçu. Elle a elle-même réagi.

En mars 2018, Chantal Jouanno a été nommée présidente de la Commission nationale du débat public. Alors qu’elle est aujourd’hui chargée d’organiser le «grand débat national» voulu par Emmanuel Macron, le salaire de 14 666,66 euros bruts mensuel pour 2019 de cette ancienne ministre des Sports est largement commenté. La principale intéressée a pour sa part réagi à l’antenne de France info, expliquant entre autres que sa rétribution était fixée par les autorités : «C’est le salaire du président de la CNDP [Commission nationale du débat public] quel qu’il soit.» Répondant à la polémique engendrée, l’actuelle présidente de la CNDP a toutefois affirmé comprendre que son salaire puisse choquer.

Dans un premier temps repérée par le site d’actualités politiques la Lettre A, la rémunération de Chantal Jouanno a été épinglée par plusieurs médias, dont Marianne. Dans un article publié ce 7 janvier, le magazine a notamment relevé que ces 176 000 euros annuels représentaient une hausse de 4 093 euros par rapport à 2018.

Grand débat national : en attendant la lettre de Macron…

Si dans ses vœux 2019 du 31 décembre, le chef de l’Etat a réussi à ne pas prononcer le nom du mouvement citoyen des Gilets jaunes, il a affirmé vouloir apporter des réponses aux Français mécontents de sa politique, à travers le «grand débat national» qu’il a promis.

L’exécutif a fait savoir qu’il préciserait les «thèmes du débat» dans un courrier aux Français publié à la mi-janvier : «Le débat national qui s’ouvre doit nous permettre de parler vrai et je vous écrirai dans quelques jours pour vous en préciser les attentes», avait déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 31 décembre.

Lire aussi : Qu’attendre du «grand débat national» voulu par Emmanuel Macron ?

Source : RT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *