Appontage réussi pour SpaceX

Appontage réussi pour SpaceX

La cinquième tentative a été la bonne. Le 8 avril, profitant de l’envoi du Dragon CRS-8 vers l’ISS, SpaceX a réussi son pari de faire atterrir en douceur le premier étage de son lanceur sur une frêle barge en mer. Prochain étape : la réutilisation.

« On a prouvé que ça pouvait marcher », s’est félicité Elon Musk lors de la conférence de presse qui a suivi l’exploit, tandis que les équipes de SpaceX célébraient l’événement dans un tumulte digne d’une finale de compétition sportive.

Deux minutes trente après s’être élancé de la base de Cape Canaveral en Floride, le premier étage de la fusée Falcon 9 « Full Thrust » s’est en effet séparé de l’étage supérieur et, après une délicate manœuvre de retournement à une centaine de kilomètres d’altitude, a amorcé sa descente et son freinage, pour venir se poser délicatement six minutes plus tard sur l’étroite barge autonome ASDS « Of Course I Still Love You » (Evidemment je t’aime toujours), ballottée par les vagues à 300 km des côtes. Le second étage se trouvait alors à 225 km, à la vitesse de 18 815 km/h, poursuivant sa mission d’expédition de la capsule Dragon CRS-8 à destination de la Station spatiale internationale. Elle doit livrer ce dimanche à 13 heures (heure de Paris) 3,1 t de fret et de matériel, ainsi que le module habitable gonflable de 1,4 t BEAM fabriqué par la société Bigelow.

C’était la cinquième fois depuis quinze mois que SpaceX tentait la récupération d’un étage en mer (les précédentes tentatives ont eu lieu les 10 janvier 2015, 14 avril 2015, 17 janvier et 4 mars dernier). Le 23 décembre, le premier étage du vol n°20 avait pu être récupéré, mais sur le sol, et n’a pas été réutilisé.

« Je pense que c’est une bonne étape pour l’avenir des vols spatiaux car cela réduira les coûts », a déclaré Elon Musk, expliquant que le carburant coûte 300 000 dollars tandis que l’ensemble du lanceur représente 60 M$. Et de conclure : « Si on peut le récupérer et le réutiliser rapidement, on réduit cent fois le coût du lancement. »

Pour l’heure, l’étage récupéré vendredi va être examiné afin de déterminer s’il peut voler de nouveau, dans deux ou trois mois, pour un autre lancement commercial. « A terme, nous espérons que nous pourrons relancer seulement quelques semaines après la récupération », a confié le patron de SpaceX.

Le président Barack Obama a salué l’exploit par un message sur Twitter : “Congrats SpaceX on landing a rocket at sea. It’s because of innovators like you & NASA that America continues to lead in space exploration.” (Félicitations à SpaceX pour avoir posé une fusée en mer. C’est grâce à des innovateurs comme vous et la Nasa que l’Amérique continue à dominer l’exploration spatiale).

Source : Air&Cosmos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *