Cette semaine, un ascenseur spatiale japonais sera testé dans l’espace

ascenseur spatiale

Cette semaine, deux satellites cubiques ultra-petits, ou cubesats, seront lancés depuis la Station Spatiale Internationale dans l’espace. Ils seront reliés par un câble d’acier, où un petit conteneur, agissant comme une cabine d’ascenseur, se déplacera le long du câble à l’aide de son propre moteur. Une caméra attachée aux satellites enregistrera les mouvements du conteneur dans l’espace.

Chaque cubesat mesure un peu moins de 10 centimètres de côté. Ils seront reliés par un câble d’acier de 10 mètres pour que la “cabine d’ascenseur” puisse se déplacer.

Le matériel de l’expérience, mis au point par des chercheurs de la Faculté d’ingénierie de l’université de Shizuoka (Japon), sera envoyé à la station spatiale ce lundi (10 septembre) à bord du prochain vaisseau cargo Kounotori (H-IIB Vehicle No. 7) de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA). Le lancement est prévu à partir du Centre spatial de Tanegashima, dans la préfecture japonaise de Kagoshima lundi ou mardi matin (11 septembre).

Les ingénieurs rêvent d’un ascenseur spatial depuis des décennies. En 2012, la société Obayashi Corporation de Tokyo a annoncé son intention de construire un ascenseur spatial d’ici 2050. Le concept a également attiré l’attention de Google X, la division des grandes idées de Google, dans le passé, ainsi qu’un concours de l’Ansari X Prize. L’Académie chinoise de technologie des lanceurs, une division de la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine a également annoncé l’an dernier qu’elle prévoit de mettre en service un système d’ascenseur spatial d’ici 2045.

Bien que des expériences visant à étendre un câble dans l’espace aient déjà été menées auparavant, la nouvelle expérience japonaise sera le premier essai à déplacer un conteneur sur un câble dans l’espace. Si l’expérience se déroule comme prévu, elle pourrait accroître considérablement l’intérêt pour le système de transport par ascenseur spatial, un concept dont beaucoup doutent encore.

Bien que le concept d’ascenseur spatial ait déjà été considéré comme étant du domaine de la science-fiction, certains ingénieurs de l’aérospatiale estiment que cette idée est essentielle pour l’avenir de l’exploration spatiale comme alternative à la construction de fusées de plus en plus grandes. En termes de charge utile, la puissance des fusées a plus ou moins atteint ses limites.

Le coût du déplacement des personnes et des matériaux en orbite terrestre serait considérablement réduit, ce qui permettrait la construction de stations spatiales plus grandes et d’une base lunaire, et contribuerait même à servir de point de départ à une mission sur Mars avec équipage.

Selon Yoji Ishikawa, chef de l’équipe de recherche de la nouvelle expérience :

En théorie, un ascenseur spatial est très plausible. Les voyages dans l’espace pourraient devenir populaires à l’avenir.

Obayashi Corp. estime le coût total d’un ascenseur spatial de première génération entièrement fonctionnel à 10 milliards de yens, soit environ 90 milliards d’Euros, presque le même que celui du projet de train à grande vitesse reliant Tokyo et Osaka.

L’expérience sur les ascenseurs spatiaux de l’équipe de l’université de Shizuoka fait suite à la conférence de l’International Space Elevator Consortium (ISEC) 2018 sur les ascenseurs spatiaux qui s’est tenue à Seattle le mois dernier. Des scientifiques, ingénieurs et autres conférenciers étaient venus discuter des derniers développements et échanger leurs idées et étudier en détail de nouvelles technologies spatiales innovantes.

À partir du journal japonais The Mainichi : Next stop space: Researchers to carry out ‘cosmic elevator’ experiment.

Source : GuruMeditation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *