Etudiant algérien de 40 ans et «soldat du califat», l’identité de l’assaillant de Notre-Dame révélée

soldat du califat

Quelques heures après qu’un homme a attaqué un policier au marteau sur le parvis de la cathédrale, Gérard Collomb a donné davantage de détails sur l’identité de l’assaillant, qui a notamment crié : «C’est pour la Syrie !»

L’auteur de l’attaque d’un policier sur le parvis de Notre-Dame de Paris est un étudiant algérien d’une quarantaine d’années, a annoncé Gérard Collomb le 6 juin, quelques heures après l’incident.

Lors de la perquisition effectuée par la police à son domicile situé dans une résidence étudiante de Cergy (Val d’Oise), le 6 juin au soir, une vidéo de revendication et d’allégeance à Daesh a été retrouvée.

Lors de l’attaque sur le policier, l’assaillant a crié «C’est pour la Syrie !» en s’approchant de l’officier et a agi seul, a précisé le ministre de l’Intérieur.

L’assaillant était en possession d’un marteau mais également de couteaux de cuisine.

Il avait une «carte» dont l’authenticité doit être vérifiée, a rapporté Gérard Collomb sans donner davantage de détails.

Selon une source proche de l’enquête citée par l’AFP, l’assaillant aurait «revendiqué être un soldat du califat» de Daesh.

L’état de santé du policier «pas préoccupant»

L’individu a été blessé aux jambes par un tir du policier. Agé de 22 ans, celui-ci souffre pour sa part d’une légère blessure au cou. Son état de santé n’est pas préoccupant.

L’assaillant devrait être entendu par la police.

Le ministre de l’Intérieur a souligné que les blessures du policier auraient pu être plus graves si son collègue n’avait pas réagi aussi vite.

Il a fait savoir que la lutte contre le terrorisme était la première priorité du président Emmanuel Macron et qu’elle serait évoquée lors du conseil de Défense du 6 juin.

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête confiée à la section antiterroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire parisienne et à la Direction générale de la sécurité intérieure.

Source : RT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *