Musk reprend un meme sur Hitler pour commenter l’activité de Tesla : la provocation de trop ?

meme sur Hitler

Elon Musk a-t-il commis un nouvel impair ? Alors que son entreprise de véhicules électriques Tesla rencontre des difficultés pour répondre à la demande, l’entrepreneur ironise avec un meme vidéo mettant en scène… Adolf Hitler.

Elon Musk, célèbre fondateur de l’entreprise automobile Tesla, a de nouveau défrayé la chronique le 5 août en publiant sur Twitter sa version du meme vidéo tiré du film La Chute, qui met en scène le déclin d’Adolf Hitler, joué par Bruno Ganz.

Le truculent patron de Tesla et SpaceX voulait manifestement attirer l’attention du public sur le nombre très élevé de commandes pour le dernier né de sa gamme d’automobiles électriques : la Tesla 3.

Dans le passage repris à l’envi sur internet, où l’on peut voir le personnage d’Adolf Hitler pester sur la chute du IIIe Reich, le sous-titre détourné de la vidéo ironise sur le pic de demandes pour le véhicule en question, malgré l’acharnement du dictateur nazi pour en amoindrir la réputation…

Mais après plusieurs sorties très contestées d’Elon Musk, notamment sur les réseaux sociaux, certains internautes estiment que cette campagne humoristique utilisant l’image d’Adolf Hitler pourrait de nouveau plonger l’entreprise dans l’embarras.

Une utilisatrice de Twitter a ainsi ironisé sur le monstre, «qui n’aurait jamais dû voir le jour», né de la rencontre entre Hitler et «le cerveau de Tesla».

«Selon moi, vous devriez moins tweeter, et pas du tout sur Hitler», juge un autre internaute.

Elon Musk s’est récemment attiré les foudres d’internautes et journalistes en accusant de pédophilie, sans raison apparente, un plongeur britannique ayant participé à l’opération de sauvetage d’enfants bloqués dans une grotte en Thaïlande.

Par ailleurs, il s’est exprimé à plusieurs reprises au cours de l’année 2018 après des doutes formulés sur la survie économique de son entreprise. Un gestionnaire de fonds américain avait même estimé que Tesla pourrait fermer ses portes avant la fin du mois de juillet.

Le modèle Tesla 3 s’était déjà trouvé au cœur d’une polémique lorsque l’entreprise a rencontré des difficultés de livraison au printemps. En conséquence, l’agence Moody’s avait annoncé le 27 mars avoir réduit les notes de Tesla dans ses trois catégories de notations. L’agence de notation avait estimé que Tesla aurait besoin de plus de deux milliards de dollars d’ici 2019.

Enfin, l’accident mortel impliquant la fonction pilote automatique d’une Tesla en Californie, le 23 mars dernier, s’est ajouté à un autre accident mortel en 2016. Il a de nouveau attiré l’attention de la National Transportation Safety Board, l’autorité américaine de sécurité routière, qui a annoncé par un tweet, le 27 mars, l’ouverture d’une enquête, entraînant une baisse instantanée de 8% de l’action de Tesla en raison de doutes planant sur les technologies utilisées dans les véhicules sans pilote.

Source : RT – Image d’en-tête : Joe Skipper, Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *