Résolu : Les cratères gigantesques de la Russie sont créés par l’explosion de gaz

cratères gigantesques

Les équipes de recherche qui ont visité les énormes gouffres – dont certains sont plus grand qu’un terrain de football – ont déclaré que le phénomène naturel exceptionnel n’avait “jamais été observée” avant.

Les cavernes gigantesques ont été formées lorsque des poches remplis de gaz naturel sous la terre ont explosé de façon spectaculaire.

Au moins sept de ces cratères ont été trouvés dans les régions éloignées de la Sibérie, la nature de leurs origines déconcertait précédemment les scientifiques.

Les théories du complot ont tout envisagé, des tests militaire russe en passant par des visites extraterrestres ont été mis en avant comme explications possibles après la découverte des trous l’année dernière.

Cependant, une nouvelle expédition de cette semaine a fait une découverte capitale – les monticules de terre dissimulent un cœur de glace à l’intérieur.

Les scientifiques ont découvert que les crevasses dans le noyau terrestre permettent à la chaleur et au gaz naturel de s’échapper, fondant lentement la glace.

L’espace laissé dans les monticules a été alors rempli de gaz naturel, qui s’est construit jusqu’à explosé, ne laissant rien d’autre qu’un énorme cratère.

cratères gigantesques

Les scientifiques ont visité les énormes cavernes la semaine dernière pour déverrouiller leurs mystères

cratères gigantesques

Les trous énormes ont été causés par des explosions de gaz sous terre

Les scientifiques russes ont fait la découverte après l’examen du cratère le plus célèbre – connu comme b-1 – qui est à environ 30 kilomètres du plus grand gisement de gaz de la région riche en combustible.

L’énorme cratère fait 60 mètres de profondeur et assez large pour engloutir facilement une dizaine de bus londoniens.

Il est maintenant remplit avec de l’eau et finira par se transformer en un immense lac.

Le professeur Vassili Bogoyavlensky, qui a dirigé l’expédition, a déclaré : “Nous pouvons maintenant dire avec plus d’assurance le processus qui a conduit à la formation du célèbre cratère Yamal B-1”.

“Initialement, c’était un pingo. Nous savons avec certitude qu’il y a une fissure dans le sol à cet endroit, même probablement deux fissures qui se croisent. Les ravins autour de l’endroit le confirment. A travers les fissures, le gaz naturel est entré dans le cœur fondant de glace. Il s’est rempli et le pingo a explosé. Il a été aussi chauffé par un courant de chaleur venant des entrailles de la Terre jusqu’aux fissures.”

Il a ajouté : «C’est un processus très intéressant et nous n’avons jamais observé cela auparavant”.

Les scientifiques craignent que les trous en éruption pourraient constituer une menace pour l’extraction de gaz de la Russie dans Yamal, dont le nom signifie la «fin de la Terre».

cratères gigantesques

Les scientifiques craignent que les explosions pourraient perturber l’approvisionnement en gaz naturel de la Russie

cratères gigantesques

Les cratères sont tous apparus l’année dernière

Plus de cratères sont susceptibles d’apparaître et le professeur Bogoyavlensky dit qu’ils doivent être étroitement surveillés en raison des dommages potentiels que les explosions pourraient causer.

“L’année dernière nous avons passé aux autorités les informations sur grand pingo près d’un gazoduc”, a-t-il dit.

“Le pingo a même commencé à soulever le tuyau comme un cric. Pourtant, les autorités n’ont pas encore pris de mesures pour déplacer le tuyau. Mais nous allons continuer à rechercher et informer sur les dangers possibles de l’infrastructure.”

Cependant, tout en admettant que les cratères sont “tout à fait choquant” à voir, il a ajouté : “Pour le moment nous ne voyons pas de raison de paniquer“.

Une équipe de recherche de la Trofimuk Petroleum-Gas Geology and Geophysics Institute avait suggéré que les cratères pourraient être liés au Triangle des Bermudes.

Les explosions sous l’océan Atlantique causés par des émissions d’hydrates de gaz haute sont une possibilité pour expliquer une partie du mystère de la disparition des navires et des avions.

Source : Express.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *