Un homme est emprisonné pour avoir volé des cerveaux

cerveaux-volé

David Charles a fait sa publicité sur Facebook, il a écrit “Yo, j’ai plusieurs cerveaux humains dans des bocaux à vendre, contactez-moi pour plus d’informations ou si vous en voulez un pour Halloween”.

L’homme a été emprisonné après être entré par effraction dans un asile pour volé des bocaux contenant des cerveaux humains afin de les revendre sur Facebook comme décorations d’Halloween.

David Charles, 23 ans, a été condamné à quatre ans de prison après avoir admis le vol à Indiana Medical History Museum.

Le jeune homme a fait irruption dans le musée, qui est un ancien asile, à de multiples reprises en septembre 2013.

Un travailleur du musée a dit que peut-être 1 000 pièces ont été volées ainsi que de la tuyauterie en cuivre de l’immeuble.

Selon les rapports de l’Indy Star, il revendait son butin sur les médias sociaux.

Charles avait posté un statut Facebook le 14 octobre 2013 en déclarant : “Yo, j’ai plusieurs cerveaux humains dans des bocaux à vendre, contactez-moi pour plus d’informations ou si vous en voulez un pour Halloween”.

Le musée se trouve sur le site de l’ancien Central State Hospital, qui a servi pour les patients atteints de troubles psychiatriques et mentaux de 1848 à 1994.

Des médecins ont autopsié certains de ces patients, et ont gardé certaines parties conservées dans des bocaux pour en savoir plus sur la maladie mentale.

cerveaux-ebay

Les marchandises ont été récupérées après l’identification d’un homme de San Diego qui avaient acheté des cerveaux

Selon un rapport de police, la valeur totale des pots en verre contenant le tissu humain a été évaluée à environ 3 175 £.

Charles a été arrêté en décembre 2013 après qu’un homme de San Diego qui a acheté six pots de matière cérébrale pour 397 £ sur eBay a alerté la police, selon des documents judiciaires.

Charles avait vendu les éléments à un tiers qui les avait à son tour vendu à l’homme de San Diego.

Les enquêteurs ont pu identifier Charles parce qu’il a laissé un morceau de papier avec une empreinte dans le musée.

Ils ont récupéré 80 pots de tissus humains, selon des documents judiciaires.

Charles, qui a été ordonné de rester loin du musée, a aussi volé une machine ECG, environ 10 microscopes, un pèse-bébé et d’autres articles historiques du musée.

Charles a plaidé coupable à six chefs d’accusations de cambriolage et de recel de biens volés.

Il passera un an à son domicile avec un bracelet électronique, deux ans en liberté surveillée et il lui est exigé d’obtenir un diplôme de fin d’études secondaires ou un certificat de développement éducatif général conformément à l’accord de peine.

Source : Mirror.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *