Un pompier volontaire accusé d’avoir incendié des maisons parce qu’il s’ennuyait


Un pompier volontaire de 19 ans de l’ouest de la Pennsylvanie a récemment été accusé d’incendie criminel, de méfait criminel et de risque de catastrophe après avoir mis le feu à deux maisons, par ennui.

Le mois dernier, la police de Munhall, une collectivité située à environ 12 kilomètres au sud-est de Pittsburgh, a arrêté Ryan Laubham, un pompier volontaire local, pour avoir mis le feu à deux maisons occupées les 3 et 10 décembre. Après avoir interrogé des témoins et vérifié les images de vidéosurveillance, les autorités ont identifié Laubham comme étant le principal suspect dans les deux affaires, et il a lui-même avoué les crimes, disant qu’il avait mis le feu aux maisons parce qu’il s’ennuyait.

Le 10 décembre, la police et les pompiers ont été alertés d’un incendie dans une maison située dans le bloc 100 de l’avenue Crawford, peu avant 3 h du matin. La propriétaire de la maison a dit aux premiers intervenants qu’elle dormait sur son canapé dans le salon lorsqu’elle s’est soudainement réveillée à cause de la fumée épaisse et du crépitement des flammes. Pendant que la femme était interrogée, l’un de ses voisins s’est approché des policiers et leur a dit que quelqu’un avait mis le feu à son porche arrière seulement une semaine auparavant.

Les enquêteurs des services d’incendie ont déterminé que les deux incendies avaient été allumés intentionnellement et la police a ouvert une enquête. Alors qu’ils vérifiaient les images filmées par les caméras de sécurité de plusieurs maisons du quartier, les enquêteurs ont vu un homme courir dans une ruelle derrière la rue où les deux incendies avaient été allumés, après avoir vu les voitures de police approcher du lieu de l’incendie du 10 décembre.

Une autre vidéo montrait le même homme quittant puis rentrant dans une maison située dans le 100e pâté de maisons de la rue Lawrence, qui a été plus tard considérée comme étant la maison de Ryan Laubham. Des documents judiciaires montrent que, lorsqu’il a été approché pour la première fois par la police, le suspect a dit qu’il était à la maison le soir du deuxième incendie, jouant à des jeux vidéo. Après avoir été informé de la vidéo des caméras de sécurité, le jeune homme de 19 ans a changé son histoire en disant qu’il avait quitté sa maison pour rendre visite à sa petite amie.

Alors que les enquêteurs poursuivaient leurs questions, le jeune pompier volontaire a finalement admis avoir allumé les deux incendies, utilisant de l’essence pour l’incendie du 10 décembre et des serviettes en papier pour celui qu’il avait commencé une semaine auparavant. Il a été accusé de cinq chefs d’accusation liés à un incendie criminel, de deux chefs d’accusation pour avoir causé ou risqué une catastrophe et de deux chefs d’accusation de méfait criminel, et a été envoyé à la prison du comté après avoir omis de payer la caution de 200 000 $.

Le 2 janvier, Ryan Laubham a renoncé à son audience préliminaire, donc son cas sera jugé. Parlant aux journalistes, son avocat a dit qu’il était effrayé et nerveux au sujet des accusations.

“Il a peur. C’est un jeune homme qui a un avenir prometteur. Il est nerveux”, a dit Casey White, l’avocat de Laubham.

Aussi fou que des pompiers qui allument un feu, c’est en fait un événement relativement fréquent. Il porte même un nom, firefighter arson, et selon le National Volunteer Fire Council, il y a environ 100 cas d’arrestations de pompiers incendiaires chaque année, aux États-Unis. L’ennui et la perspective d’attirer l’attention sur les incendies qu’ils ont allumés sont les deux principaux motifs invoqués par les délinquants.

L’incendie criminel des pompiers n’est pas seulement un problème américain. L’an dernier, trois pompiers allemands ont été accusés d’avoir participé à plus de 30 incendies criminels et d’avoir causé près de 3 millions de dollars de dommages. Apparemment, leur excuse était le plaisir d’éteindre des feux…

Lire aussi : Un scientifique russe poignarde un collègue qui n’a pas cessé de révéler la fin des livres qu’il lisait

Source : Oddity Central – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *