Les bienfaits inattendus du bicarbonate de soude expliqués par la science


Il est possible de prendre soin de soi très facilement grâce au bicarbonate de soude, affirment des scientifiques américains car son utilisation contribue à l’apaisement de processus inflammatoires lors des maladies auto-immunes, dont, par exemple, la polyarthrite rhumatoïde.

Le bicarbonate de soude, dont les bienfaits sont souvent négligés, est bon pour la santé et ce pour des raisons multiples, rapportent des spécialistes américains du Medical College of Georgia dans leur article publié dans la revue MedicalXpress.

Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont prouvé que le bicarbonate de soude contribue à la production de l’acide intestinal en grande quantité qui favorise la digestion, en tuant les cellules pathogènes.

De plus, les médecins supposent que la consommation de bicarbonate de soude réduit la pression sur la rate qui ne prépare pas la réponse immunitaire. Ceci baisse, à son tour, la quantité de macrophages M1, les cellules immunitaires qui provoquent des réactions inflammatoires. En revanche, le nombre de cellules anti-inflammatoires M2 augmente.

Comme l’indiquent les chercheurs, cette observation a été confirmée par des expériences sur les souris, qui consommaient la dilution de bicarbonate de soude.

De plus, le bicarbonate de soude a des bienfaits sur le fonctionnement des reins. Paul O’Connor, l’un des auteurs de la recherche, a souligné que lors des maladies de reins, le sang pouvait s’oxyder fortement, provoquant des risques de maladies cardio-vasculaires et d’ostéoporose. En revanche, le bicarbonate de soude freine ce processus.

«Des expériences cliniques ont montré qu’une certaine dose quotidienne de bicarbonate de soude peut, non seulement, baisser le taux d’oxygénabilité mais retardera également le développement des maladies de reins», a-t-il conclu.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *