Une immense baleine à bosse sauve une femme d’un requin

immense baleine

Une vidéo récemment apparue montre les actes d’intelligence par l’un des grands mammifères dans nos océans : les baleines. Les images stupéfiantes montrent comment une baleine à bosse a pris une biologiste marine sous sa nageoire et l’a emmenée en toute sécurité, dans la direction opposée d’un requin-tigre en attente de sa proie.

L’équipe de la biologiste marine Nan Hauser a réussi à capturer le moment unique sur vidéo, ce qui révèle que la baleine savait qu’il y avait un requin à proximité et qu’une humaine avait besoin d’être protégée. La vidéo montre la baleine en train de pousser Nan, 63 ans, avec sa tête et sa bouche, tout en la soulevant complètement hors de l’eau.

La baleine pèserait environ 25 tonnes et aurait protégé la biologiste d’un requin-tigre de plus de 4 mètres qui commençait à rôder à proximité. Nan a déclaré que le clip vidéo pris par son équipe est la preuve que les baleines ont une nature très intuitive, ainsi qu’un instinct clair pour protéger d’autres espèces, également les humains.

Nan, qui vit sur les îles Cook, a expliqué en outre qu’il y avait aussi une autre baleine à proximité, malheureusement tout juste sortie du champ de la caméra, qui aidait également en frappant le requin à la queue, ce qu’il aurait maintenu à une distance de sécurité. Nan a expliqué : “Je n’étais pas sûre de ce que faisait la baleine quand elle m’a approchée, et ça n’a pas arrêté de me bousculer pendant plus de 10 minutes. On aurait dit des heures. J’avais des bleus.”

“J’ai passé 28 ans sous l’eau avec des baleines, et je n’ai jamais eu une baleine aussi tactile et insistante pour me mettre sur sa tête, son ventre, son dos ou, surtout, essayer de me mettre sous sa nageoire pectorale. J’ai essayé de m’éloigner d’elle de peur que si elle me frappait trop fort, ou si elle me frappait avec ses nageoires ou sa queue, cela me briserait les os et romprait mes organes. Si elle m’avait tenu sous sa nageoire pectorale, je me serais noyée.

Je ne voulais pas paniquer, car je savais qu’elle comprendrait ma peur. Je suis restée calme jusqu’à un certain point, mais j’étais persuadée que ce serait très probablement une rencontre mortelle. Je me sens très proche des animaux, donc malgré mon angoisse, j’ai essayé de rester calme et de trouver comment m’en éloigner. Je ne l’ai jamais quitté des yeux, c’est pourquoi je n’ai pas vu le requin tout de suite.”

Source : TruthTheory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *