Pour faire face à la pénurie de viande de porc, la Chine élève des porcs aussi gros que des ours polaires


Tandis que l’épidémie de grippe porcine africaine ravage les pays asiatiques, les éleveurs de porcs se voient dans l’obligation d’abattre un tiers, et parfois même la moitié de leur élevage afin d’éviter la propagation de la maladie.

chine-porcs-géants

Pour faire face à la pénurie imminente de viande de porc sur le marché, les fermiers chinois se lancent dans l’élevage de porcs de plus en plus gros (afin de maximiser la viande disponible à l’abattage), certains atteignant des proportions rivalisant avec celles des ours polaires.

À Nanning, capitale de la province du Guangxi, un propriétaire d’élevage élève des porcs pesant plus de 500 kg, atteignant ainsi les proportions d’un ours polaire. Des porcs gigantesques de cette masse peuvent se vendre plus 1500 euros, soit plus de trois fois le revenu moyen mensuel disponible dans la province.

Les porcs adultes atteignent généralement une gamme de poids allant de 130 à 300 kg. Mais le plus gros porc domestique de tous les temps est Big Bill, de Jackson (Tennessee), qui pèse 1150 kg. Big Bill a dû être abattu avant de pouvoir se rendre à l’exposition universelle de Chicago en 1933, car ses jambes s’étaient brisées sous la charge de son poids.

Pour faire face à la pénurie mondiale de viande de porc, la Chine élève des porcs atteignant des masses supérieures à 500 kg. Crédits : Chinanews

La plupart des porcs surdimensionnés finissent par mourir de complications médicales. En 2004, un autre porc nommé Ton Pig, élevé en Chine, est mort d’immobilité en raison de son surpoids (il pesait 900 kg).

Les porcs géants élevés à Nanning sont destinés à l’abattage, mais les éleveurs de porc de grande taille sont de plus en plus contraints de prêter une attention particulière et payer des soins médicaux pour leurs animaux, car la grippe porcine africaine dévaste les populations de porcs des pays asiatiques.

Grippe porcine africaine : une pénurie mondiale imminente de viande de porc

La Chine est le plus grand consommateur de porc au monde, représentant plus de la moitié de la consommation mondiale. Les petits agriculteurs et les grandes entreprises d’élevage de porc du pays s’attachent tous à l’élevage de porcs plus gros. Le gouvernement chinois a prévenu que l’offre serait extrêmement restreinte dans la première moitié de 2020, en raison de la pénurie, les agriculteurs chinois devant tuer en moyenne un tiers de leur élevage. La pénurie de viande de porc devrait atteindre 10 millions de tonnes.

Infographie rappelant les principaux points concernant la grippe porcine africaine. Crédits : WOAH

L’épidémie a obligé les agriculteurs à tuer environ 250 à 300 millions d’animaux pour tenter d’empêcher la propagation de la maladie. Les responsables gouvernementaux exhortent les producteurs de porcs à recommencer un production standard dès que possible, afin d’accroître l’offre localement, mais les agriculteurs craignent une contamination. De plus, les porcelets et les truies reproductrices sont de plus en plus chers en Chine, en raison de l’abattage en masse. La demande de viande de porc entraînera probablement une hausse des prix mondiaux de la viande de porc.

Lire aussi : Une société de biotechnologie à Pékin commence à commercialiser les chats clonés

Source : Trust My Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *