Un miroir en bronze chinois de 1 900 ans remarquablement bien préservé déterré au Japon

miroir en bronze

Un miroir vieux de 1 900 ans, bien préservé et rare, a été trouvé sur le site archéologique de Nakashima, dans l’île méridionale de Kyushu, rapporte The Asahi Shimbun.

Il a été déterré à une profondeur d’environ 2 mètres sous un ancien village, avec d’autres objets en terre cuite du site archéologique de Nakashima, qui faisait partie de l’État de Na à la fin de la période de la culture de la poterie de Yayoi (300 av. J.-C.).

On pense que le miroir de bronze aurait été fabriqué en Chine durant la dernière dynastie Han, entre 25 et 220 après J.-C.

Il mesure environ 11,3 centimètres de diamètre et porte une inscription “pour le bénéfice des générations futures à jamais” (“chang yi zisun”).

miroir en bronze

L’Asahi Shimbun écrit que la plupart des miroirs anciens datant de périodes similaires sont généralement trouvés cassés et recouverts de patine.

Cependant, celui-ci a été retrouvé intacte et sans patine, il est en si bon état qu’il reflète encore le visage du spectateur, quoique vaguement.

miroir en bronze

Lorsque la lumière du soleil se reflète sur la surface de la réplique d’un miroir Sankakubuchi Shinjukyo, des motifs gravés au dos sont projetés sur un mur du Musée national de Kyoto le 29 janvier 2014.

On croit qu’un environnement humide l’a empêché de s’oxyder, selon les experts.

Ancient Pages a rapporté plus tôt que des miroirs antiques semblables ont été découverts dans le Japon antique. Les archéologues japonais ont récupéré 33 miroirs de bronze d’un troisième siècle après Jésus-Christ dans la région de Yamato, dans le centre du Japon, un tertre funéraire en forme de trou de serrure qui suscite un débat sur un pays mystérieux appelé Yamatai et sa reine énigmatique, Himiko.

C’était une découverte étonnante car il n’y a pas de sources japonaises qui mentionnent une reine nommée Himiko.

Histoire originale – ici.

Source : Ancient Pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *