La Planète Neuf existe peut-être bien : Un objet extrêmement éloigné découvert bien au-delà de Pluton

Planète Neuf existe

En cherchant l’insaisissable Planète Neuf, les astronomes ont découvert un objet extrêmement lointain bien au-delà de Pluton. L’objet nouvellement découvert, appelé 2015 TG387, a une orbite qui supporte la présence d’une planète X encore plus éloignée.

2015 TG387 a été découvert à environ 80 unités astronomiques (UA) du Soleil, une mesure définie comme la distance entre la Terre et le Soleil. Pour le contexte, Pluton est environ 34 UA, donc 2015 TG387 est environ deux fois et demie plus loin du Soleil que Pluton ne l’est actuellement.

Le nouvel objet est sur une orbite très allongée et ne se rapproche jamais plus du Soleil, un point appelé périhélie, que 65 UA environ. Seuls 2012 VP113 et Sedna à 80 et 76 AU respectivement ont une périhélie plus éloignée que 2015 TG387. Bien que 2015 TG387 ait le troisième périhélie le plus éloigné, son axe orbital semi-majeur est plus grand que celui de 2012 VP113 et de Sedna, ce qui signifie qu’il se déplace beaucoup plus loin du Soleil qu’eux.

À son point le plus éloigné, la distance s’étend jusqu’à environ 2 300 UA. 2015 TG387 est l’un des rares objets connus qui ne s’approche jamais assez des planètes géantes du système solaire, comme Neptune et Jupiter, pour avoir des interactions gravitationnelles significatives avec elles.

“Ces objets dits du Nuage de Oort Intérieur, tels que 2015 TG387, 2012 VP113 et Sedna, sont isolés de la plupart des masses connues du système solaire, ce qui les rend extrêmement intéressants”, explique Sheppard.

“Ils peuvent servir de sondes pour comprendre ce qui se passe à la périphérie de notre système solaire”, a déclaré Scott Sheppard de la Carnegie Institution for Science dans un communiqué de presse.

L’objet ayant l’orbite la plus éloignée au périhélie, 2012 VP113, a également été découvert par Sheppard et Trujillo, qui ont annoncé cette découverte en 2014. La découverte de VP113 en 2012 a conduit Sheppard et Trujillo à remarquer des similitudes entre les orbites de plusieurs objets extrêmement éloignés du système solaire, et ils ont proposé la présence d’une planète inconnue plusieurs fois plus grande que la Terre – parfois appelée planète X ou planète 9 – en orbite bien au-delà de Pluton dans des centaines de UA.

“Nous pensons qu’il pourrait y avoir des milliers de petits corps comme TG387 2015 à la périphérie du système solaire, mais leur distance les rend très difficiles à trouver”, a déclaré David Tholen de l’Université d’Hawaii.

“Actuellement, nous ne pouvons déctecter TG387 2015 que lorsqu’il sera près de son approche la plus proche du Soleil. “Pour 99% de son orbite de 40 000 ans, il serait trop faible pour être vu.”

L’objet a été découvert dans le cadre de la chasse aux planètes naines inconnues et à la planète X. Il s’agit de l’étude la plus vaste et la plus profonde jamais réalisée sur des objets lointains du système solaire.

“Ces objets lointains sont comme des miettes de pain qui nous mènent à la planète X. Plus nous en trouverons, mieux nous comprendrons le système solaire extérieur et la planète possible qui, selon nous, façonne leur orbite – une découverte qui redéfinira notre connaissance de l’évolution du système solaire”, ajoute Mme Sheppard.

2015 TG387 est probablement une planète naine, son diamètre est proche de 300 km. L’emplacement dans le ciel où 2015 TG387 atteint le périhélie est similaire à VP113, Sedna, et à la plupart des autres objets transneptuniens connus très éloignés, ce qui suggère que quelque chose les pousse dans des types d’orbites similaires.

Source : MessageToEagle.com – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *