Les scientifiques détectent des “signaux extraterrestres” à 11 années lumière de la Terre

signaux extraterrestres

Les astronomes qui sondent l’univers à la recherche des mondes habitables et de la vie extraterrestre ont intercepté des «signaux étranges» provenant d’un système solaire situé à «seulement» à 11 années-lumière de la Terre.

Les scientifiques de l’observatoire d’Arecibo (un radiotélescope de 305 mètres à Puerto Rico) disent que les signaux proviennent de Ross 128 ; une étoile de type naine rouge qui, selon les rapports, n’est pas connue pour avoir des planètes en orbite. Une naine rouge a une luminosité environ 2 800 fois plus faible que le Soleil.

Sur la base des mesures de parallaxe, la distance entre cette étoile et la Terre est de 10,89 années-lumière (3,34 parsecs), ce qui en fait la douzième étoile la plus proche de notre système solaire.

Selon le professeur Abel Mendez, un astrobiologiste de l’université de Porto Rico à Arecibo, l’étoile énigmatique a été observée pendant environ 10 minutes au cours de laquelle les «signaux étranges» ont été collectés et observés comme étant «presque périodiques».

“Deux semaines après ces observations, nous avons constaté qu’il y avait des signaux très particuliers dans le spectre dynamique de 10 minutes que nous avons obtenu de Ross 128 (GJ 447), observé le 12 mai à 20h53 AST (2017/05/13 00:53:55 UTC). Les signaux consistaient en impulsions quasi périodiques non polarisées à large bande avec des caractéristiques de dispersion très fortes. Nous croyons que les signaux ne sont pas des interférences locales de radiofréquence car ils sont uniques à Ross 128 et les observations d’autres étoiles immédiatement avant et après ne montrent rien de semblable”, a écrit le professeur Mendez dans un article.

En parlant des signaux énigmatiques, Mendez a déclaré que s’il est extrêmement improbable que nous ayons réussi à intercepter des signaux extraterrestres, la possibilité ne peut pas être exclue.

“Dans le cas où vous vous demandez, l’hypothèse récurrente des extraterrestres est tout en bas d’une pile d’autres meilleures explications”, a écrit Méndez.

Parmi les nombreuses explications que Mendez mentionne comme la source possible des signaux, l’astrobiologiste dit que cela pourrait provenir de quelque chose que les humains envoient dans l’espace, comme un satellite passant à des milliers de kilomètres au-dessus de la Terre alors que l’Observatoire d’Arecibo explorait.

“Le champ de vision d’Arecibo est assez large, donc il est possible que les signaux aient été provoqués non pas par l’étoile mais un autre objet dans la ligne de visée”, a déclaré Méndez dans une interview avec Business Insider, ajoutant que “certains satellites de communication transmettent dans les fréquences que nous avons observées”.

“Nous n’avons jamais vu des satellites émettre des signaux comme ceux-là, qui étaient communs dans nos observations d’autres étoiles”, a déclaré M. Mendez sur cette théorie.

signaux extraterrestres

Les signaux detectés chez Red Dwarf par Ross 128 ont rendu les experts perplexes. Crédit image

Cependant, il est à noter que dans un article écrit par Mendez, l’astrobiologue a écrit “nous n’avons jamais vu des satellites émettre des éclats comme ça” et les scientifiques ont qualifié les signaux de “très particuliers”.

L’Observatoire d’Arecibo est bien connu pour la chasse à la vie extraterrestre dans l’univers, mais parmi ses nombreuses utilisations, les experts examinent également les galaxies lointaines et contribuent à repérer les astéroïdes proches de la Terre.

“Nous observerons également l’étoile de Barnard ce jour-là pour collaborer avec le projet Red Dots. Les résultats de nos observations seront présentés plus tard cette semaine”, a écrit Mendez, ajoutant qu’il “a une piña colada prête pour célébrer l’événement si les signaux résultent d’une nature astronomique”.

Source : Ancient Code

À voir aussi sur Anguille sous roche :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *