Ce mystère entourant les anciennes pyramides chinoises vient d’être résolu

pyramides chinoises

Les chercheurs pensaient que l’erreur humaine aurait pu être la cause de l’étrange alignement des pyramides, mais de nouvelles preuves suggèrent le contraire.

Un énorme point d’interrogation pèse sur les soi-disant anciennes pyramides chinoises, qui est resté en suspens pendant un certain temps encore aux yeux des archéologues. Mais de nouvelles preuves par satellite ont peut-être résolu ce casse-tête et jeté un nouvel éclairage sur les anciennes valeurs culturelles chinoises.

Il y a plus de 40 pyramides sur le site et elles sont réparties le long de la périphérie de la ville de Xi’an, qui est située près de la rivière Wei en Chine. Les pyramides elles-mêmes sont en fait des collines artificielles géantes qui ont apparemment déjà pris la forme d’une pyramide plus définie. C’est là que les empereurs, reines et autres nobles de la dynastie occidentale des Han ont été enterrés.

La base des pyramides est ornée de l’“armée de terre cuite” chinoise, ou collection de statues, qui ont été admirées dans le monde entier.

Mais les chercheurs se sont interrogés sur l’orientation de certaines pyramides. Environ la moitié des pyramides pointent vers le vrai nord, tandis que d’autres pointent vers l’est, l’ouest et le sud. Mais il y en a qui sont légèrement décalés d’environ 14 degrés dans n’importe quelle direction. Cela a posé un énorme problème aux archéologues.

Giulio Magli, un archéo-astronome italien, a tenté de résoudre ce mystère en utilisant des images satellites. Son but était de cartographier les “relations spatiales et cognitives” entre les pyramides et les positions dans lesquelles elles se trouvent.

pyramides chinoises

Les statues d’armée en terre cuite qui gardent les mausolées des anciens empereurs chinois.

Après avoir examiné les images satellites, Magli a conclu que les positions étranges n’étaient pas un accident ou le résultat d’une erreur humaine. Au lieu de cela, il postule que ces pyramides étaient alignées en fonction du positionnement des étoiles.

L’axe de rotation des planètes se déplace sur de longues périodes de temps, ce qui entraîne à son tour un changement de position des étoiles. C’est un phénomène que l’on appelle la précession des équinoxes. Donc, au moment où les pyramides ont été créées, il n’y avait pas une seule étoile alignée sur le pôle céleste nord.

Pour résoudre le problème, les Chinois de l’Antiquité ont positionné leurs pyramides de manière à ce qu’elles s’alignent avec l’étoile à laquelle le pôle serait approché dans le futur, Polaris, alias l’étoile du Nord.

pyramides chinoises

Photos de Polaris prises du télescope Hubble.

Lorsqu’on examine le positionnement de Polaris au cours de l’histoire, on constate qu’elle a été positionnée presque exactement là où ces anciennes pyramides chinoises se trouvent aujourd’hui, ajoute Magli.

Polaris avait beaucoup d’importance dans la culture chinoise ancienne. L’étoile était considérée comme le grand empereur des cieux, il serait donc logique que les anciens dirigeants de la dynastie Han veuillent faire face à l’empereur le plus haut dans le ciel.

Bien que la solution à ce mystère ne soit pas aussi excitante que, disons, de conclure que les extraterrestres ont aidé les anciens Chinois à construire ces pyramides, elle transmet sûrement beaucoup d’informations aux experts dans ce domaine.

Lire aussi : Une ville perdue et l’une des plus grandes pyramides de la planète découvertes en Chine

Source : All That’s Interesting – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *