Un restaurant chinois embauche de jolies femmes pour éplucher les écrevisses à la place des clients

Un restaurant de Shanghai, en Chine, a récemment fait la une des journaux pour avoir employé deux jeunes femmes afin d’éplucher les écrevisses, dans le but de faire le sale boulot à la table des clients, pendant qu’ils vérifient les médias sociaux ou jouent à des jeux vidéo mobiles.

Eh bien, dans un restaurant particulier du quartier Huangpu de Shanghai, vous pouvez demander une éplucheuse d’écrevisses qui sera heureuse de s’occuper du sale boulot pendant que vous discutez avec vos amis ou jouez sur votre smartphone. Les écrevisses sont très populaires en Chine de nos jours, de sorte que les deux jeunes éplucheuses manipulent environ 100 crustacés par jour, ce qui leur rapporte un salaire mensuel de plus de 10 000 yuan (1 500 $).

“L’épluchage d’écrevisses est en fait une chose assez ennuyeuse à faire et vos mains se salissent, c’est pourquoi nous avons introduit ici des éplucheuses professionnelles d’écrevisses”, a déclaré le propriétaire du restaurant dans une vidéo de Pear. “Les clients n’ont pas besoin de s’arrêter, et ils peuvent encore manger des écrevisses.”

Qu’entend-il par “ne pas avoir besoin de s’arrêter” ? Eh bien, voilà le truc. Ce restaurant est apparemment très populaire parmi les fans de jeux vidéo mobiles, dont beaucoup se réunissent ici pour jouer en équipe. Le problème est que les jeux populaires comme King of Glory ou Honor of Kings nécessitent les deux mains pour jouer, et cela ne laisse pas une minute pour éplucher les écrevisses. C’est là que les éplucheuses professionnelles interviennent.

He Nanxin, l’une des deux éplucheuses d’écrevisses du restaurant, est une étudiante universitaire de quatrième année en design de mode. Elle et sa collègue reçoivent 15 % des frais de service d’épluchage, ce qui les aide apparemment à gagner des salaires à cinq chiffres par mois. Elle aime aussi le fait que le travail lui donne l’occasion d’interagir avec toutes sortes de gens.

La jeune femme a dit qu’il ne lui a fallu que deux jours pour apprendre à éplucher correctement les écrevisses.

Shanghaiist rapporte que ce type de service est devenu populaire en 2015, après qu’une ancienne hôtesse de l’air a lancé son propre service de décorticage du crabe et l’a annoncé sur le marché en ligne Taobao.

Source : Oddity Central

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *