Fin de l’effet Flynn : l’humanité deviendrait de plus en plus stupide

Fin de l'effet Flynn

Des chercheurs norvégiens ont constaté que le quotient intellectuel de l’humanité suivait un mouvement descendant depuis plusieurs décennies.

Les scores aux tests calculant le quotient intellectuel prouvent une baisse de ce dernier depuis les années 1970, selon le site MedicalXpress qui publie les résultats d’une étude faite par deux chercheurs du Ragnar Frisch Centre for Economic Research de l’Université d’Oslo.

La tendance à l’accroissement des scores observée au début de la première moitié du XXe siècle a été surnommée l’effet Flynn. Pour l’expliquer, les scientifiques ont avancé plusieurs hypothèses et ont cité parmi les facteurs qui auraient pu rendre l’humanité plus intelligente une meilleure alimentation, ainsi que le développement de la santé publique et un niveau élevé d’instruction.

Or, aujourd’hui, les chercheurs norvégiens Bernt Bratsberg et Ole Rogeberg ont trouvé une nouvelle preuve du fait que l’effet Flynn s’était inversé. Ils ont étudié les résultats de tests, 730.000 au total, du quotient intellectuel de Norvégiens ayant fait leur service militaire entre 1970 et 2009.

​Selon les chercheurs, les scores diminuaient en moyenne de sept points par génération, ce qui constitue une nette inversion des résultats remontant à environ 70 ans. Selon eux, le phénomène pourrait être partiellement lié aux facteurs environnementaux, ainsi qu’aux changements dans le mode de vie.

​Malheureusement, ce n’est pas la première étude qui arrive à de telles conclusions. Une équipe britannique a récemment établi que le quotient intellectuel tombait par 2,5-4,3 points tous les dix ans à peu près depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *