Des balles de gelée géantes et inconnues découvertes au large de la côte norvégienne

balles de gelée

Au cours des 15 dernières années environ, plusieurs balles de gelée géantes ont été découvertes par des plongeurs au large de la côte norvégienne. Les balles faisant près de 1 mètre de largeur restent un mystère pour les scientifiques. Mais le nombre d’observations de ces balles a augmenté.

La professeure Gro Van der Meeren à l’Institut de Recherche Marine à Nordnes, en Norvège, est l’une des principaux chercheurs essayant d’obtenir plus d’information sur ces balles. En raison de l’attention récente des médias locaux, Mme Van der Meeren a reçu encore plus de photos des balles venant de plongeurs.

balles de gelée

Une balle de gelée géante découverte par le plongeur Rudolf Svensen en Norvège. (Rudolf Svensen)

« Grâce aux médias partageant notre perplexité sur ce que peuvent bien être ces balles de gelée, nous avons maintenant reçu des observations en Norvège de près de 20 de ces balles, la moitié des observations en 2017 et toutes entre mai et octobre », indique-t-elle par email. « Malheureusement, personne ne nous a envoyé d’échantillons de la membrane en question. »

La meilleure supposition est qu’il s’agirait d’œufs de calmar géant, mais il y a des problèmes avec cette théorie.

balles de gelée

Un calmar géant. (Dr Tsunemi Kubodera/Musée national de la nature et des science, Tokyo)

Un test d’ADN pourrait être la clé pour comprendre ce qu’elles sont. Mme Van der Meeren suppose que ce sont des œufs de calmar, car elles ressemblent bien à des œuf de calmar, mais elle n’en est pas sûre et les scientifiques ne s’accordent pas sur cette hypothèse. Ces balles sont grosses pour des œufs de calmar. Les calmars géants vivent dans les profondeurs de l’océan, alors que ces balles ont été trouvées le long de la côte.

Il est difficile d’identifier quel type de calmar pourrait avoir laissé de telles balles. Mme Van der Meeren exprime qu’elle aurait besoin d’échantillons de membranes pour les comparer aux profils d’ADN connus des calmars européens.

Une hypothèse en vogue sur internet avance qu’elles seraient des œufs d’extra-terrestres.

balles de gelée

Deux balles similaires ont respectivement été observées au large des côtes de Suède et d’Alaska. Quiconque voyant une telle balle devrait obtenir un échantillon de membrane si possible et contacter Mme Van der Meeren : grom@imr.no.

Source : Epoch Times via Le Savoir Perdu des Anciens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *