Découverte de mammouth ! Des ouvriers anglais découvrent d’anciennes bêtes de l’ère glaciaire

Découverte de mammouth

Les ossements d’un mammouth laineux et d’un rhinocéros laineux ont été retrouvés de manière inattendue par une équipe routière travaillant sur un viaduc de l’A14 en Angleterre.

L’équipe creusait près de Fenstanton tout en travaillant à l’amélioration de la route entre Cambridge et Huntingdon, a dit la BBC.

Les vestiges ont été trouvés dans ce qui était autrefois une ancienne rivière, et les experts annoncent qu’ils pourraient avoir 130 000 ans.

Dean Lomax, paléontologue, a qualifié cette trouvaille comme étant “excitante” et “assez rare”. L’entreprise Highways England a dit qu’elle enverrait les os à Londres pour que des spécialistes puissent faire une analyse approfondie.

Découverte de mammouth

Photo de Highways England

Apparemment, les os n’étaient que les derniers d’une série de trouvailles remarquables de l’équipe travaillant sur l’A4.

Ils ont déjà découvert trois villages anglo-saxons, des poules, des fours romains, un hameau médiéval et un village de l’âge du fer au cours de leur travail.

Lomax, chercheur invité à l’Université de Manchester, a déclaré qu’il était ravi que les os aient été découverts pendant les travaux routiers, et il a dit : “Ce que j’aimerais vraiment savoir, c’est quelle quantité de chaque animal a été trouvée.”

Découverte de mammouth

Pléistocène du nord de l’Espagne : mammouth laineux, lions des cavernes dévorant un renne, tarpans et rhinocéros laineux.

Il a ajouté : “Les mammouths laineux et les rhinocéros laineux faisaient autrefois partie de la faune sauvage ici au Royaume-Uni, mais des découvertes récentes comme celle-ci sont assez rares.” Il s’est ensuite demandé si cette découverte serait exceptionnelle ou si d’autres découvertes similaires pourraient être préservées dans la même région.

Seul l’avenir nous dira s’il y a d’autres découvertes à faire, mais les améliorations apportées à l’A14 visent à couvrir 34 kilomètres de route et la création d’une nouvelle voie de contournement au sud de Huntingdon, donc il y a beaucoup de terrain à couvrir.

Découverte de mammouth

Photo de Highways England

Selon The Guardian, les mammouths existaient en Grande-Bretagne depuis beaucoup plus longtemps qu’on ne l’avait d’abord cru. Les scientifiques qui ont analysé les restes de mammouths trouvés à Condover, dans le Shropshire, ont conclu que la population britannique de mammouths laineux n’avait pas été chassée jusqu’à l’extinction ; ils ont probablement été exterminés en raison du changement climatique à la fin de la dernière période glaciaire.

Adrian Lister, du Natural History Museum de Londres, a été l’un des scientifiques qui ont effectué l’analyse.

Découverte de mammouth

Crâne de mammouth laineux découvert par des pêcheurs en mer du Nord, au Musée celtique et préhistorique, Irlande Auteur Omigos CC BY-SA 3.0

Il dit que “l’on croit conventionnellement que les mammouths se sont éteints dans le nord-ouest de l’Europe il y a environ 21 000 ans pendant la principale avancée des glaces, connue comme le dernier maximum glaciaire.

Notre nouvelle datation au radiocarbone des mammouths change cela en montrant qu’ils sont revenus en Grande-Bretagne et ont survécu jusqu’à il y a environ 14 000 ans.”

L’amélioration des méthodes de purification des échantillons pour la datation au carbone a permis d’obtenir des résultats beaucoup plus précis.

Découverte de mammouth

Comparaison du mammouth laineux (gauche) et du mastodonte américain (droite). Photo : Dantheman9758 CC BY-SA 3.0

De nombreux vestiges anciens qui avaient été testés avant ces améliorations, puis testés à nouveau à l’aide des nouvelles techniques, ont montré que les premiers résultats étaient significativement faux.

L’amélioration de la purification des échantillons a permis de rectifier des inexactitudes.

La dernière période glaciaire s’est déroulée il y a entre 75 000 et 12 000 ans, mais à cette époque, le climat de la Terre présentait encore beaucoup de variations, avec des périodes plus chaudes et plus froides. Il y a environ 21 000 ans, une période particulièrement froide a commencé, provoquant l’expansion des calottes glaciaires dans toute la Grande-Bretagne.

C’était à cette époque que les mammouths et beaucoup d’autres mammifères de l’époque, tels que les rhinocéros, les bisons et les cerfs géants ont disparu de Grande-Bretagne.

Lisez une autre histoire sur les mammouths.

Les recherches de Lister suggèrent toutefois que bon nombre de ces animaux sont revenus lorsque le temps s’est réchauffer. Il a dit : “La croissance des plantes avait recommencé, et il y avait de riches prairies et c’est exactement ce que les mammouths aimaient. Les mammouths s’étaient cachés en Sibérie en nombre relativement faible pendant le maximum glaciaire. Ils sont revenus en Europe pendant quelques milliers d’années sur cette riche prairie jusqu’à ce que les forêts arrivent et qu’il fasse vraiment chaud, et c’est là qu’ils ont complètement disparu.”

Source : The Vintage News – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *