Découverte du premier cimetière datant de la Rome antique au nord de Saqqarah en Égypte


Egypt Today rapporte la découverte d’un cimetière archéologique à Saqqarah.

C’est le premier cimetière datant de la Rome antique dans cette région, mis au jour par une équipe d’archéologues égypto-japonais fouillant dans le nord de Saqqarah.

La pyramide à degrés de Djéser

Sous la direction de Nozomu Kawai de l’Université de Kanazawa et de l’Université de Waseda au Japon, des archéologues ont découvert une tombe romaine en forme de catacombes, datant du Ier et IIe siècles après J.-C.

La découverte a été faite dans l’ancien quartier de Saqqarah, où aucun travail de fouille n’a été effectué auparavant.

La mission a trouvé les catacombes dans la région nord-est de l’ancienne région de Saqqarah, où aucun travail de fouille n’avait été effectué auparavant.

Saqqarah a une longue tradition dans l’histoire de l’Égypte ancienne. Saqqarah est un grand cimetière ancien en Égypte, qui sert de nécropole à Memphis, la capitale de l’Égypte ancienne. De nombreuses structures de Saqqarah présentent de nombreuses pyramides, dont la célèbre pyramide à degrés de Djéser, mondialement connue, et un certain nombre de mastabas.

Cinq statues en terre cuite d’Isis-Aphrodite ont également été trouvées, en plus d’un certain nombre de pots en terre cuite trouvés près du portail d’entrée.

Situé à environ 30 km au sud du Caire actuel, Saqqarah couvre une superficie d’environ 7 km sur 1,5 km. Avec le temps, dans plusieurs structures pharaoniques, de hauts fonctionnaires ont ajouté des monuments funéraires privés à cette nécropole pendant toute la période pharaonique.

Pendant plus de 3 000 ans, le complexe de Saqqarah est resté un complexe important pour les sépultures non royales et les cérémonies religieuses jusqu’aux époques ptolémaïque et romaine.

Des fouilles récentes ont révélé que les catacombes mises au jour comprennent un dôme en briques de terre avec un escalier intérieur et une pièce sculptée dans la roche calcaire, où une plaque gravée dans la roche avec une plaque ronde a été trouvée contenant des images de Sokar, Thot et Anubis de gauche à droite et deux lignes d’inscriptions grecques sous la photo.

Cinq statues en terre cuite d’Isis-Aphrodite ont également été trouvées, en plus d’un certain nombre de pots en terre cuite trouvés près du portail d’entrée. Isis-Aphrodite est une certaine forme de la grande déesse Isis qui souligne les aspects de fertilité associés à Aphrodite. Elle était associée au mariage, à l’accouchement et à la renaissance.

L’équipe a également trouvé deux statues de lions en calcaire. Chaque statue mesure environ 55 cm de long.

La mission avait trouvé la pièce sculptée dans la roche à l’extérieur de la porte d’entrée. La salle se compose d’un long hall d’environ 15 mètres de long et d’environ 2 mètres de large, avec un certain nombre de petites chambres sculptées sur les murs latéraux.

A l’intérieur des chambres sculptées, une grande statue en argile d’Isis-Aphrodite a été découverte en plus d’un certain nombre de momies.

Lire aussi : Témoignage d’une pyramide cachée découverte à Saqqarah, près de la plus ancienne pyramide d’Égypte

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *