Des scientifiques forent à travers la glace de l’Antarctique pour découvrir un “monde perdu” caché sous la surface

Un “monde perdu” jamais vu ou touché par l’homme a été découvert par un groupe de scientifiques utilisant une foreuse à eau chaude et des robots sous-marins pour percer le plateau de glace de l’Antarctique.

Jim Morrison a dit un jour que dans ce monde, il y a des choses connues et inconnues, et entre les deux se trouvent les portes. Mais dans ce cas-ci, il s’agissait d’une couche de glace séparant l’homme d’une de ses dernières grandes découvertes.

Yahoo ! News rapporte que l’équipe de l’Université du Nebraska-Lincoln a foré à travers la glace et découvert une énorme quantité de poissons étranges et d’autres créatures “pas banales” qui se livrent à leurs activités quotidiennes dans l’obscurité glaciale de cet étrange royaume sous-marin.

C’est la première fois que les scientifiques ont pu explorer ce monde exotique et étranger qui existe dans ce qu’ils appellent la “zone d’échouage”, mais pour vous ou moi, c’est simplement l’endroit où la plate-forme de glace rencontre le fond marin.

Slawek Tulaczyk, un glaciologue de l’Université de Californie, Santa Cruz, est ravi de cette découverte congelée.

“Cette saison, nous avons accédé à un autre environnement polaire critique, qui n’a jamais été échantillonné directement par des scientifiques auparavant – la zone d’échouage de la calotte glaciaire de l’Antarctique.”

monde perdu

La découverte de ce “monde perdu” peut sembler moins excitante que trouver un royaume Walt Disney où la princesse Elsa et Anna passent leurs journées à chanter de beaux duos et à construire des châteaux de contes de fées en glace, mais dans la communauté scientifique, percer à travers la zone d’échouage et être capable d’errer librement autour de cet environnement brutalement froid et étranger est une très grande affaire.

Travaillant contre la montre, l’équipe disposait d’un temps limité pour percer la glace et prélever des échantillons avant la fermeture du trou de forage.

C’était la première mission de Deep-SCIN, un véhicule robot équipé d’une caméra, conçu pour opérer à des milliers de mètres sous la mer et explorer le climat sombre et brutalement froid de la “zone d’échouage”.

Les scientifiques espèrent que les découvertes de Deep-SCIN leur permettront de comprendre comment les créatures peuvent survivre dans la “zone d’échouage” qui, depuis des milliers d’années, n’a pas été touchée par la main de l’homme et n’a pas été perturbée par la curiosité humaine… jusqu’à présent.

“C’est la première fois que le ROV Deep-SCINI ROV a été utilisé sur le terrain et il a réussi ce test avec brio. On a collecté des vidéos de poissons vivant sous la banquise dans cet environnement extrêmement hostile.”

monde perdu

Ross Powell, un glaciologue de l’Université du Nord de l’Illinois, croit que les résultats préliminaires offrent des indices intéressants sur la façon dont le changement climatique pourrait affecter la glace de l’Antarctique, et a montré une couche de cailloux éparpillés au fond de la cavité d’eau de mer.

“Ils semblent avoir chuté de la glace à mesure qu’elle fondait, ce qui indique un changement assez récent dans l’environnement. Ils pourraient aider à mesurer la vitesse de fonte de la glace et la stabilité de la plate-forme de glace.”

Parce qu’un affaiblissement ou un effondrement de la plate-forme de glace de l’Antarctique permettrait aux glaciers de s’écouler plus rapidement dans l’océan, ce qui élève le niveau de la mer, comprendre comment le changement climatique affecte ce phénomène pourrait s’avérer très utile si nous ne voulons pas que la terre sur laquelle nous vivons devienne bientôt un “monde perdu”.

Sources : WorldTruth.TVInquisitr

1 réponse

  1. Clara dit :

    Justement, ca n’a jamais ete touché par l’homme, alors n’y touchez pas. Zut, qu’est ce qui ne va pas chez les humains. Ils cherchent, decouvrentet et bousillent tout. Laissez les poissons tranquilles et contentez vous de trouver un remède au cancer. A force de percer et de faire fondre la calotte glacière, “le jour d’apres” va devenir réalité.

Répondre à Clara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *