Une ancienne ville qui précède les pyramides et le premier pharaon découverte en Égypte

ancienne ville

Une ville vieille de 7 000 ans, antérieure aux pharaons et aux pyramides, a été découverte en Égypte.

Un groupe d’archéologues français et égyptiens a fait une autre découverte surprenante en Égypte, en fouillant les vestiges de l’un des plus anciens établissements au monde, datant du Néolithique.

Le ministère des Antiquités a également annoncé que cette découverte “offre une occasion unique de faire la lumière sur les communautés préhistoriques qui vivaient dans le delta du Nil avant le règne de la première dynastie des pharaons”.

Le ministère égyptien des Antiquités a publié un communiqué indiquant que des silos fouillés par des archéologues contenaient de grandes quantités de restes d’animaux, des poteries et des outils en pierre dans les terres fertiles de Tell el Samara, situées à Dacalia, à environ 140 kilomètres au nord du Caire.

La colonie date d’environ 5 000 ans avant notre ère, ce qui signifie qu’elle précède d’au moins 2 500 ans la construction des célèbres pyramides de Gizeh.

Selon les experts, l’agriculture du village dépendait fortement de la pluie. Cette découverte pourrait aider les experts à comprendre le développement de l’agriculture basée sur le système d’irrigation utilisé par les anciens habitants du delta du Nil.

Nadia Khedr, fonctionnaire du ministère responsable des antiquités égyptiennes, grecques et romaines sur la côte méditerranéenne, a expliqué comment les plantations pluviales de l’époque ont pu permettre aux premiers Égyptiens de se lancer dans l’irrigation à grande échelle.

“L’analyse du matériel biologique découvert nous permettra d’avoir une vision plus claire des premières communautés qui se sont installées dans le delta du Nil et des origines de l’agriculture et de l’élevage en Égypte”, a-t-elle dit.

Récemment, l’Égypte est devenue une zone chaude pour les découvertes archéologiques.

Il n’y a pas si longtemps, nous avons parlé de la découverte d’un “second sphinx” qui a été trouvé à Louxor, situé à plusieurs mètres sous la surface.

De plus, cette année, un autre groupe d’archéologues a découvert ce qui est aujourd’hui considéré comme le plus vieux fromage du monde dans la tombe de Ptahmes, maire de l’ancienne ville de Memphis, selon une étude publiée dans la revue Analytical Chemistry of the American Chemical Society.

Également, une découverte sensationnelle a été faite lorsque des ouvriers de la construction ont découvert un sarcophage massif en granit à Alexandrie. À l’époque, certains experts pensaient même que le sarcophage massif de granit non ouvert pourrait être le lieu de repos d’Alexandre le Grand. Cependant, après l’ouverture de l’ancienne tombe, les experts ont révélé qu’elle était remplie des restes squelettiques de trois individus qui étaient très probablement des soldats. La tombe a été trouvée datant de l’époque ptolémaïque, entre 305 avant J.-C. et 30 avant J.-C.

En plus de tout ce qui précède, les archéologues qui ont fouillé dans le sud de l’Égypte ont découvert une tête en marbre extrêmement rare dont on pense qu’elle représente l’empereur romain Marc-Aurèle.

Source : Ancient Code – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *