Une rare sépulture de bateau viking vient d’être découverte en Norvège, à moins de 50 centimètres sous terre

bateau viking

Des terres agricoles modestes dans le comté d’Østfold, en Norvège, ont caché un secret pendant des siècles – et maintenant elles ont été balayées. À l’aide d’un radar à haute résolution pénétrant dans le sol, les archéologues ont découvert un ancien cimetière viking, avec ce qui semble être un cimetière de navires bien conservé.

Mode d’inhumation populaire chez les Vikings nordiques, l’inhumation des navires consistait en une chaloupe couverte d’un monticule et réservée aux personnages importants, comme les chefs. Cependant, si beaucoup ont été découverts, il est rare de les trouver conservés en bon état.

“Cette découverte est incroyablement excitante car nous ne connaissons que trois découvertes de bateaux vikings bien conservés en Norvège, ces navires ont été fouillés il y a longtemps”, a déclaré l’archéologue Knut Paasche de l’Institut norvégien de recherche sur le patrimoine culturel (NIKU).

“Ce nouveau navire sera certainement d’une grande importance historique car il peut être étudié avec tous les moyens modernes de l’archéologie.”

Mesurant environ 20 mètres de long, le Jellstad Ship a été trouvé à une profondeur étonnamment faible de seulement 50 centimètres, juste sous la couche arable.

Ce qui rend sa conservation d’autant plus surprenante, c’est que le tumulus qui l’a recouvert a été détruit.

bateau viking

(NIKU)

Cependant, la partie inférieure du navire – sa quille et ses poutres de plancher – semble relativement intacte.

Il est difficile de connaître son âge exact, mais un autre lieu de sépulture à proximité, connu sous le nom de Jellhaugen Mound, a été daté d’il y a environ 1 500 ans.

Et en plus du monticule qui contient les restes du navire, le levé radar a révélé les restes d’au moins sept autres monticules funéraires auparavant inconnus qui avaient été détruits par le labourage, ainsi que les restes de cinq longues maisons.

bateau viking

(NIKU)

“L’inhumation des navires n’existe pas isolément, mais fait partie d’un cimetière qui est clairement conçu pour montrer son pouvoir et son influence”, a déclaré Lars Gustavsen, archéologue du NIKU et chef de projet.

L’équipe n’a pas l’intention de creuser dans l’immédiat. Au lieu de cela, leurs recherches futures utiliseront des méthodes non invasives pour créer une carte numérique de la tombe, ainsi que du cimetière et du paysage environnants.

Cependant, une fois ces enquêtes terminées, il pourrait être nécessaire de procéder à des fouilles pour en savoir plus, a fait remarquer NIKU.

Vous pouvez regarder une vidéo qui montre exactement comment le bateau a été trouvé ici.

Source : ScienceAlert – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *