Nous sommes des visiteurs extragalactiques dans la Voie lactée – Les humains sont faits de particules provenant de galaxies lointaines

Nous n’y pensons peut-être pas souvent, mais nous avons une relation très spéciale avec l’espace.

visiteurs,extragalactiques,Voie lactée

Il y a de nombreuses années, le célèbre astronome et cosmologiste Carl Sagan (1934 – 1996) disait que nous sommes faits d’étoiles. Aujourd’hui, nous savons que c’est vrai. Les astronomes ont découvert que les humains sont faits de particules provenant de galaxies lointaines. Cela implique que nous sommes des visiteurs extragalactiques dans ce que nous pensons être notre galaxie, la Voie lactée.

“L’azote dans notre ADN, le calcium dans nos dents, le fer dans notre sang, le carbone dans nos tartes aux pommes ont été fabriqués à l’intérieur des étoiles qui s’effondrent. Nous sommes faits d’étoiles”, a dit Carl Sagan.

Les astronomes savent depuis longtemps que les éléments forgés dans les étoiles se déplacent d’une galaxie à l’autre, mais trouver notre place dans l’Univers n’a pas été facile.

Des astrophysiciens de l’Université Northwestern d’Evanston, en Illinois, ont découvert que plus de la moitié de la matière de la Voie Lactée était transportée par les vents intergalactiques, grâce à des simulations informatiques avancées.

En conséquence, chacun d’entre nous peut être fait en partie de matière extragalactique.

“Étant donné que la majeure partie de la matière à partir de laquelle nous nous sommes formés peut provenir d’autres galaxies, nous pourrions nous considérer comme des voyageurs de l’espace ou des immigrants extragalactiques. Il est probable qu’une grande partie de la matière de la Voie lactée se trouvait dans d’autres galaxies avant d’être expulsée par un vent puissant, qu’elle ait traversé l’espace intergalactique et qu’elle ait finalement trouvé sa nouvelle demeure dans la Voie lactée”, explique Daniel Anglés-Alcázar du Département d’astrophysique de l’Université Northwestern.

Selon Anglés-Alcázar, jusqu’à la moitié des atomes qui nous entourent, y compris dans le système solaire, sur Terre et en chacun de nous, proviennent non pas de notre propre galaxie, mais d’autres galaxies, jusqu’à un million d’années-lumière de distance.

Tout en essayant de déterminer le rôle de l’homme sur la planète Terre, la plupart se tournent vers les livres d’histoire et les découvertes archéologiques, mais il y a aussi ceux qui regardent les étoiles et cherchent des réponses sur l’humanité dans le cosmos.

Par exemple, Ellis Silver, l’un des leaders mondiaux de la défense de l’environnement et éminent écologiste, a avancé une théorie controversée selon laquelle les humains ont évolué ailleurs dans la galaxie et nous sommes des extraterrestres sur notre propre planète. Les arguments du Dr Silver sont fondés principalement sur notre physiologie qu’il considérait étonnamment inadaptée et mal équipée pour l’environnement terrestre. Le Dr Silver pense que l’humanité a pu évoluer sur une autre planète, et que nous avons peut-être été amenés ici en tant qu’espèce très développée.

Inutile de dire que la théorie controversée du Dr Silver a déclenché des débats.

Maintenant que nous savons que nous sommes faits de poussières d’étoiles et que les particules de notre corps proviennent de galaxies lointaines, nous pouvons regarder les étoiles et réfléchir davantage sur notre rôle dans l’Univers, mais nous n’avons toujours pas résolu le mystère de notre ADN codé et nous ne connaissons pas “l’identité” du programmeur.

Lire aussi : Le CERN vient peut-être de confirmer l’une des hypothèses expliquant l’existence de l’Univers

Source : MessageToEagle.com – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *