Pluie d’étoiles filantes : ne manquez pas les Perséides en début de semaine !

Les Perséides sont un essaim de météores visible dans l’atmosphère terrestre, constitué de débris de la comète Swift-Tuttle.

météorites-perséides-2019

Les météores, dont la taille est comprise entre celle d’un grain de sable et celle d’un petit pois, se déplacent à une vitesse de 58 km/s à travers l’atmosphère, soit à environ 210’000 km/h ! Il s’agit probablement de la pluie d’étoiles filantes la plus populaire de l’année. Mais en 2019, elles seront plus difficiles à observer en raison d’une Lune presque pleine durant le pic.

Les spectateurs peuvent s’attendre à voir entre 10 et 15 météores par heure (voire un peu plus), notamment durant la nuit du 12 au 13 août, selon l’expert en météores de la NASA, Bill Cooke.

Les années qui n’ont pas de pleine lune durant cette période offrent la possibilité d’observer beaucoup plus de météores (jusqu’à 150-200 par heure). « Malheureusement, ce sera presque la pleine lune la nuit de l’apogée des Perséides, ce qui masquera les météores les plus faibles », a déclaré Cooke. « Bien entendu, vous verrez toujours les Perséides ; vous ne verrez tout simplement pas le spectacle auquel vous avez pu assister les nuits où la Lune n’était pas si brillante », a-t-il ajouté.

Comment observer les Perséides de manière optimale ?

Trouvez un endroit sombre (avec le moins de pollution lumineuse possible) et observez le ciel au-dessus de vous. Armez-vous de patience. La fréquence des Perséides augmentera notablement dès les 22 heures (heure locale), et plus tardivement vous pourrez observer le ciel, mieux ce sera. Le pic sera atteint durant la nuit du 12 au 13 août. Pour trouver un lieu intéressant, vous pouvez notamment utiliser cette carte mondiale indiquant les niveaux de pollution lumineuse.

Cette carte de la NASA indique la zone céleste où la pluie de météores des Perséides sera visible, la nuit du 12 au 13 août. L’heure optimale pour observer les météores est 3h du matin (heure locale). Crédits : NASA/JP-Caltech

À noter également que pour les observateurs terrestres, il sera possible de voir Mars jusqu’à environ 4h du matin ainsi que Saturne, jusqu’à 2h du matin. Aussi, les meilleurs moments pour observer Vénus et Jupiter seront respectivement 21h30 et 23h (heures locales).

Quand observer les Perséides ? Qu’est-ce qui les provoque ?

Il faut savoir que la Terre se trouve sur la trajectoire de la comète Swift-Tuttle du 17 juillet au 24 août 2019, avec un pic de météores observables depuis la Terre (lorsqu’elle passe à travers les débris de la comète) les 12 et 13 août.

La comète Swift-Tuttle est le plus gros objet connu à passer régulièrement près de la Terre. Son noyau fait environ 26 kilomètres de diamètre. La dernière fois que la comète s’est approchée de la Terre, c’était en 1992, et il faudra attendre 2126 pour que cela se produise à nouveau. Cependant, elle ne sera pas oubliée pour autant car nous traversons sa poussière chaque année, créant ainsi cette magnifique pluie de météores que sont les Perséides.

L’annuelle pluie d’étoiles filantes connue sous le nom de Perséides se produit lorsque la Terre passe à travers les débris de la comète Swift-Tuttle. Crédits : Sky & Telescope Magazine)

Lorsque vous observez une pluie de météores, ce que vous voyez en réalité sont les débris de la comète qui se font littéralement détruire tandis qu’ils entrent dans l’atmosphère terrestre à une vitesse de 59 km/s et brûlent…

Lorsque ces débris se retrouvent dans l’atmosphère terrestre, ils sont qualifiés de « météores ». En réalité, ce n’est que lorsqu’un débris atteint la surface de la Terre (s’il y parvient), qu’il devient alors une « météorite ». Mais il faut savoir que la plupart des météores des Perséides sont beaucoup trop petits pour cela : en effet, ils font à peu près la taille d’un grain de sable.

Image composite de plusieurs clichés pris durant les Perséides de 2015, au parc national du Mont Rainier (États-Unis). Crédits : Matt Dieterich

Autres éléments à prendre en compte lors de l’observation des Perséides : La clé pour observer une pluie de météores est de s’armer de patience et d’observer le ciel aussi longtemps que possible. Comme déjà mentionné en début d’article : trouvez un endroit sombre (en campagne par exemple, ou à la montagne). Évitez la pollution lumineuse des villes et préparez-vous à observer le ciel durant plusieurs heures. À noter également qu’il faut environ 30 minutes à vos yeux pour s’accommoder à l’obscurité de la nuit. Ensuite, profitez simplement de ce spectacle magnifique.

Lire aussi : Une météorite vient d’exploser sur Jupiter et un photographe l’a filmée

Source : Trust My Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *