Enveloppé de mystère : Que se passe-t-il au complexe Cheyenne Mountain ?

Cheyenne Mountain

Le Cheyenne Mountain Complex au Colorado est censé être un dragon endormi, et l’histoire raconte que la tribu Ute Mountain Ute a été sauvée il y a plusieurs années par ce dernier.

L’histoire Amérindienne raconte que les gens ont été punis par une immense inondation envoyée par le Grand Esprit, mais quand ils ont décidé de se repentir, un dragon a été envoyé pour boire l’eau. Quand il a été rempli, il s’est pétrifié et s’est transformé en montagne.

Cheyenne Moutain a été en opération plus de 50ans

Le complexe de la montagne de Cheyenne est opérationnel depuis plus de 50 ans et n’a jamais cessé. Il est devenu pleinement opérationnel en 1966 et a joué un rôle pour le ministère de la Défense qui a été vital tant dans les guerres que dans le temps de paix.

Le complexe a changé son nom plusieurs fois au cours des cinq dernières décennies, mais la mission a toujours été la même, et cela a été de défendre les États-Unis avec leurs alliés. Il est connu aujourd’hui comme la station aérienne de Cheyenne Mountain et l’un des principaux rôles est la collection d’informations provenant de capteurs au sol et de satellites à travers le monde. Il diffuse également les données au Commandement stratégique des États-Unis, au Commandement nord-américain de la défense aérospatiale et au Commandement nord américain.

Cheyenne Mountain

Cheyenne Mountain fonctionne comme un cerveau hautement qualifié

Le directeur adjoint de la Montagne Cheyenne de l’AFS a déclaré que les capteurs sont les nerfs qui détectent l’information, les nerfs reviennent tous à la tige cérébrale et ils sont le tronc cérébral qui relie tout et transmet au cerveau. Il parle du commandant ou NORAD NORTHCOM ou STRATCOM, qui décide ensuite de ce que cela signifie. La montagne Cheyenne dresse un bouclier autour du lieu unique où la corrélation et les données entrent.

Au cours des années 1950, le ministère de la Défense a construit l’installation pour être utilisée comme une défense ou une commande du centre de contrôle, et en raison de cela, le complexe s’est retrouvé sur la liste cible des ennemis et a été construit de manière à pouvoir résister à une attaque nucléaire directe. Il y a 15 bâtiments qui sont situés sur plus de 1 300 “ressorts” dans la montagne. Cela signifie qu’ils peuvent se déplacer indépendamment s’ils doivent subir une explosion nucléaire et un événement sismique après une explosion. Parallèlement, l’EMP a été pensé dans le design original et la construction de la montagne Cheyenne.

Le granite sert de blindage contre les explosions nucléaires

Il a été dit que la menace EMP est maintenant une menace pour la société d’aujourd’hui en raison de l’investissement dans l’électronique. Cependant, grâce au hasard, car il a été conçu pendant les années 1950 pour résister à une explosion nucléaire et aujourd’hui, il reste numéro un dans l’installation protégée contre les EMP. L’une des choses uniques de la montagne est le fait que toute l’installation a été entourée de granit rend la protection très efficace

Cheyenne Mountain

La station a été construite à 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer, et elle a commencé avec le nom NORAD Combat Operations Center. Beaucoup de gens ont pensé que lorsqu’ils ont déplacé la commande principale vers la base aérienne de Peterson, Cheyenne Mountain aurait fermé. Toutefois, c’est devenu un centre de commandement alternatif pour le NORAD.

Le commandant d’installation de Cheyenne Mountain AFS, le colonel Gary Cornn, a déclaré que lorsqu’il y a des visiteurs, il est surpris que l’endroit soit encore ouvert et que beaucoup soient encore plus impressionnés par la construction originale. Plus encore, en ce qui concerne la construction des bâtiments et le dynamitage des tunnels dans le bâtiment avec la capacité de celui-ci. Il a poursuivi en disant qu’il était étrange de voir des civils avec des officiers supérieurs se comporter comme des petits enfants sur le site.

Les portes en acier de 25 tonnes se ferment si une menace est détectée

Les sources et les menaces ont peut-être changé radicalement aujourd’hui comparé au début du centre pendant la guerre froide. Cependant, une chose est restée la même, et ce sont les portes en acier de 25 tonnes qui peuvent sceller la montagne en seulement 40 secondes s’il y a une menace. Il y a une ville sous terre en-dessous de 600 mètres de granit, et cela peut offrir une protection, afin de s’assurer que la station perdure et qu’elle est la forteresse d’Amérique.

Cheyenne Mountain

Les employés de longue date de Cheyenne Mountain s’appellent eux-mêmes des hommes de la montagne et Russel Mullins, le directeur adjoint du 721e Escadrille des communications, remonte à l’ère de la Guerre froide jusqu’en 1984. Tandis que l’arsenal nucléaire de l’Union soviétique était le foyer principal, aujourd’hui les aviateurs ont encore la mission de détecter et de suivre les menaces qui en découlent aux États-Unis.

Les attaques du 11 septembre ont ajouté une autre mission au NORAD et à la Direction de Cheyenne Mountain, à la surveillance de l’espace aérien aux États-Unis et au Canada. Ils sont prêts à aider l’Administration fédérale de l’aviation avec Navigation Canada avec des menaces qui proviennent de l’air aux États-Unis ou au Canada.

Cheyenne Mountain

Cheyenne Mountain est considéré comme unique en matière de ventilation, de fumée et d’occupation. Tout bâtiment classique possède une alarme incendie à tirer pour que les personnes évacuent. Cependant, à l’intérieur de la montagne, les gens dépendent de Backenberg pour pouvoir sortir par une voie sécurisée. Si un incendie devait se produire dans la montagne, il faut s’occuper de cela et se mettre en sécurité dans un tunnel.

Cheyenne Mountain

Cheyenne Mountain a été dans beaucoup de séries et films

La montagne Cheyenne a joué un rôle dans de nombreuses séries télévisées et films, y compris Terminator, WarGames et Interstellar. Parfois, il y a des intrus, des photographes et des manifestants que la sécurité doit évacuer. Le Senior Airman Ricardo Pierre Collie a déclaré que les forces de sécurité répondent aux alarmes constamment et essaient de s’habituer au fait que lorsqu’ils travaillent 12 heures ou plus, ils ne voient pas le soleil. La sécurité répond à tout moment et le temps de réaction est toujours crucial. Collie et les autres pensent qu’il est de leur responsabilité de protéger cette forteresse américaine qui reste aussi vitale que jamais.

Source : Disclose.tv – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *