La civilisation précolombienne a-t-elle maîtrisé l’électricité ?

Il y a beaucoup de preuves d’avancements technologiques chez nos ancêtres, peut-être même bien plus qu’on ne le pensait. L’utilisation de l’électricité est censée être une invention moderne, mais diverses sources antiques révèlent que les civilisations anciennes connaissaient cette technologie bien avant que nous ne l’ayons réinventée.

Il y a de nombreuses raisons d’envisager sérieusement l’existence d’une civilisation très avancée, disparue depuis longtemps, qui était autrefois présente en Amérique du Sud. Qui étaient ces gens mystérieux est encore une énigme, mais ils ont laissé derrière eux la preuve de technologies anciennes sophistiquées qui étaient bien en avance sur leur temps.

Harold T. Wilkins qui a passé de nombreuses années à explorer des sites anciens dans toute l’Amérique du Sud a découvert des bâtiments extraordinaires et des artefacts que nous ne connaissions pas, notre connaissance historique des Américains précolombiens est clairement incomplète.

Mystère du Rocher rayonnant de Ylo

Selon Charroux Robert, l’auteur de Forgotten Worlds, Harold T. Wilkins a découvert un monument extraordinaire qui semble être lié aux anciennes lampes sphériques. À Ylo, sur la côte Pacifique au sud d’Arequipa, au Pérou, se trouve le Tombo del Ynca (Tombeau des Incas).

Il porte une ancienne inscription qui révèle l’emplacement de l’entrée d’un tunnel menant à “l’Ancien Monde Perdu [des] mystères et de l’or”, dont la porte cachée est encrassée par les gaz derrière l’un des Los Tres Picos (Les Trois Pics).

civilisation précolombienne

Anciennes ruines à Arequipa, Pérou. Crédit : Andina. com

Wilkins croyait que le tunnel se trouvait à l’extrémité sud du désert d’Atacama, dans le sud du Chili. La description indéchiffrable et le sommet du rocher lui-même émettent une lumière semblable à celle de la lampe d’El Gran Moxo. Cependant, Harold T. Wilkins n’était pas le seul à avoir trouvé des preuves intéressantes de l’utilisation de l’électricité en Amérique du Sud.

Les lampes antiques au Brésil donnaient de la lumière sans interruption

Pendant la colonisation espagnole de l’Amérique du Sud, Barco Centenera, écrivain et voyageur espagnol, a découvert de curieuses “lampes” qui illuminaient brillamment de vastes zones.

En 1601, Centenera “visite les ruines appelées El Gran Moxo près des sources du Rio Paraguay, c’est-à-dire dans les environs de la Siete Lagos (“Sept lacs”), au milieu du Matto Grosso, près de la ville moderne de Diamantino, au Brésil. Il a trouvé une sorte de grande lumière, en bon état de fonctionnement.”

civilisation précolombienne

Qu’est-ce que l’Américain pré-colombien savait de l’électricité ?

Ces mystérieuses lampes n’étaient pas alimentées par des piles et pourtant elles donnaient de la lumière sans interruption. Dans ses écrits, Centenera a déclaré qu’il voyait “une colonne surmontée d’une lune ou d’une grande sphère, qui illuminait brillamment la région environnante”.

Si ces récits sont authentiques, nous devons nous demander si la source de la lumière était chimique et électrique, ou si les anciens ont utilisé des lampes à huile ?

Source : Ancient Pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *