Une preuve que les gens vivaient dans le désert australien 50 000 ans plus tôt qu’on ne le pensait auparavant


Les dernières découvertes archéologiques révèlent que notre connaissance de l’histoire australienne est loin d’être complète. Quand les humains ont-ils occupé pour la première fois les déserts australiens ? Cette question a été soulevée une fois de plus et de nouvelles données de départ révèlent que les gens vivent à l’intérieur des terres en Australie-Occidentale depuis plus de 50.000 ans. C’est 10 000 ans plus tôt que ce que l’on connaissait auparavant pour les déserts australiens.

Des archéologues de l’Université d’Australie-Occidentale, en collaboration avec Traditional Custodians from the Birriliburru Indigenous Protected Area (IPA), ont exploré les chaînes de montagnes éloignées de Carnarvon, à proximité de Canning Stock Route. La preuve a été trouvée sur le site de Karnatukul (anciennement connu sous le nom de Serpents Glen).

Selon le professeur Jo McDonald, directeur du Centre for Rock Art Research and Management de l’UWA, il y a même lieu de dire que les gens qui vivaient dans le désert australien étaient des innovateurs technologiques.

“Nous avons trouvé dans des gisements datant d’il y a 43 000 ans un microlithe, il s’agit d’un outil multifonctionnel greffé qui pourrait être utilisé soit comme une lance, soit pour le travail du bois”, a déclaré le professeur McDonald dans un communiqué de presse.

“C’est plus de 15 000 ans plus tôt que d’autres exemples australiens connus de ce type d’outil. Les résidus trouvés sur l’outil indiquent que la technologie du manche a été pratiquée beaucoup plus tôt que ce qui avait été démontré précédemment en Australie. On trouve de tels outils dans la plupart des régions du sud et de l’est de l’Australie, mais la plupart datent des 4 000 dernières années.”

désert australien

Artefact datant d’il y a 43 000 ans et montrant des traces d’utilisation sur son bord de travail. Crédit : Jo McDonald

Le professeur McDonald a dit que les résultats appuyaient l’idée que les premiers Australiens s’étaient adaptés avec ingéniosité et souplesse lorsqu’ils se sont dispersés dans toutes les biorégions d’Australie dans les dix millénaires suivant leur arrivée sur ce continent.

“Le fait que nous ayons également été en mesure de démontrer une série de comportements symboliques au cours des 1 000 dernières années – avec la production d’art rupestre et des niveaux extraordinairement élevés d’utilisation du site en même temps – démontre la continuité et la complexité des liens à long terme des peuples du désert australien”, a-t-elle dit.

Les scientifiques affirment que cette découverte a représenté une révolution dans la compréhension de la sophistication adaptative et technologique des premiers peuples aborigènes vivant dans les déserts intérieurs de l’Australie.

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *