Une table de mesure vieille de 2000 ans avec des poids en pierre mise au jour à Jérusalem


Une table de mesure rare et vieille de 2 000 ans, qui servait à mesurer des articles liquides comme le vin et l’huile d’olive, a été mise au jour avec un certain nombre de poids en pierre. Les artefacts indiquent une activité commerciale sur le site.

Le site pourrait avoir été l’emplacement d’une grande place de ville en route vers le Second Temple de Jérusalem il y a 2 000 ans.

“Dans une partie du tableau des ‘normes de volumes’ découvert dans la Cité de David, nous voyons qu’il reste deux des cavités profondes, chacune avec un drain à son fond”, a déclaré le professeur Ronny Reich, qui effectue actuellement des recherches sur la récente découverte, dans un communiqué de presse.

“Le drain au fond pouvait être bouché avec un doigt, rempli d’un liquide d’un certain type, et une fois le doigt retiré, le liquide pouvait être drainé dans un récipient, ce qui permettait de déterminer le volume du récipient, en utilisant la table de mesure comme ligne directrice uniforme. De cette façon, les commerçants pouvaient calibrer leurs instruments de mesure en utilisant un étalon uniforme.”

“C’est une trouvaille rare. D’autres artefacts en pierre étaient très populaires à Jérusalem pendant le Second Temple, cependant, jusqu’à présent, les fouilles à Jérusalem n’ont permis de découvrir que deux tables similaires qui étaient utilisées pour mesurer le volume – une dans les années 1970 dans les fouilles du quartier juif, et une autre dans les fouilles de Choufat, dans le nord de Jérusalem”, a ajouté M. Reich.

“Les poids en pierre trouvés sur le site sont du type de ceux qui étaient typiquement utilisés à Jérusalem”, a déclaré l’archéologue Ari Levi de l’Autorité des Antiquités d’Israël, l’un des directeurs des fouilles.

“Le fait qu’il y avait des poids spécifiques à la ville sur le site indique les caractéristiques uniques de l’économie et du commerce à Jérusalem pendant la période du Second Temple, peut-être en raison de l’influence du Temple lui-même.”

Les poids en pierre ont une forme plate et ronde, et ils sont fabriqués en différentes tailles, représentant différentes masses.

Selon Ronny Reich, plus de 90 % des poids de pierre de ce type remontent à la période du Second Temple, ce qui en fait un phénomène unique à Jérusalem.

Les chercheurs de l’IAA Nahshon Szanton, Moran Hagbi et Meidad Shor, qui ont dirigé les fouilles le long de la route de pèlerinage pour le compte de l’Autorité des antiquités d’Israël, ont découvert une grande zone pavée ouverte le long de la rue menant au Second Temple.

Il semble que cette zone ait servi de place principale de la ville basse, ce qui aurait probablement attiré une activité commerciale dans cette partie de la ville.

“Le tableau des normes de volume que nous avons trouvé, ainsi que les poids en pierre découverts à proximité, appuient la théorie selon laquelle ce site a été le théâtre d’une vaste activité commerciale, et cela pourrait peut-être indiquer l’existence d’un marché”, a ajouté Ari Levi.

Lire aussi : Une église de 1500 ans dédiée à un mystérieux “martyr glorieux” découverte près de Jérusalem

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *