Il semble que Mars n’a pas toujours été notre voisine planétaire

voisine planétaire

Selon une nouvelle étude, Mars pourrait s’être formée dans la ceinture d’astéroïdes, à environ une fois et demie la distance du Soleil par rapport à sa position actuelle, avant de migrer vers son emplacement final.

Cela pourrait expliquer pourquoi Mars et la Terre ont des compositions si différentes ; Mars contient des silicates différents et plus légers que la Terre, plus semblables à ceux que l’on trouve dans les météorites.

voisine planétaire

Pour mieux comprendre le mouvement de la planète rouge au sein du système solaire, des chercheurs du Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni ont effectué des simulations conformes au modèle du Grand Tack.

Ce modèle suggère que Jupiter (plus précisément, son attraction gravitationnelle) a joué un rôle majeur dans la formation et l’architecture orbitale finale des planètes intérieures. Elle a également poussé Mars dans sa position actuelle.

“Une faible probabilité signifie une chose : que nous n’ayons pas un meilleur mécanisme physique pour expliquer la formation de Mars ou dans l’énorme panoplie de possibilités nous avons fini avec une chose relativement rare”, selon Stephen Mojzsis, professeur à l’université des sciences géologiques du Colorado et co-auteur de l’étude.

L’une des conséquences de la formation de Mars plus éloignée du Soleil est que la planète aurait été plus froide qu’on ne le pensait à l’origine ; peut-être trop froide pour l’eau liquide ou pour soutenir la vie. Cette théorie semble remettre en question l’idée que Mars était autrefois beaucoup plus chaude et humide qu’elle ne l’est aujourd’hui.

voisine planétaire

Un modèle de notre système solaire actuel. Crédit : NASA/JPL

“La formation de Mars dans la ceinture d’astéroïdes a eu lieu très tôt dans l’histoire de Mars, bien avant que la croûte ne se stabilise et que l’atmosphère ne s’installe”, a déclaré M. Mojzsis, ajoutant qu’il y a beaucoup de temps au début de l’histoire de Mars pour qu’elle ait été à la fois plus froide et plus éloignée et parfois pour avoir connu des périodes chaudes et humides.

Tard dans la formation planétaire de Mars, elle a été bombardée d’astéroïdes qui ont formé les innombrables cratères de la planète. De tels impacts pourraient “faire fondre la cryosphère et la croûte de Mars pour densifier l’atmosphère de Mars et relancer le cycle hydrologique”, conclut M. Mojzsis.

La nouvelle étude est publiée dans la revue Earth and Planetary Science Letters.

Source : MessageToEagle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *