Mars : Le plan ambitieux des chercheurs pour rendre la planète rouge habitable

rendre la planète rouge habitable

Une équipe de chercheurs de la NASA propose un plan ambitieux consistant à rendre la planète rouge habitable pour les générations futures de colons humains.

Mars est aujourd’hui une planète morte, mais ça n’a pas toujours été le cas. Nous savons que Mars était jadis habitable pendant un temps très court (environ 1 milliard d’années) il y a de ça environ 4 milliards d’années. Il y avait alors de l’eau buvable qui coulait à la surface. Il y aussi avait des océans, une atmosphère agréable… bref, des conditions a priori optimales pour le développement d’une éventuelle vie extraterrestre. Mais pourquoi Mars est-elle morte ? La raison est qu’elle ne dispose pas de protection magnétique et sans protection magnétique, son atmosphère fut peu à peu dispersée dans l’espace à cause des vents solaires.

Pour rendre la planète Mars habitable, de nombreux changements sont nécessaires, mais deux principales transformations s’imposent, à savoir la reconstruction de l’atmosphère et l’élévation de la température. De manière concise, ce qu’on appelle communément la « terraformation » consiste à modifier les caractéristiques naturelles d’une planète (ici Mars) de manière à la rendre la plus identique possible à la Terre. Et pour ce faire, des chercheurs ambitionnent de lancer dans l’espace un bouclier magnétique géant pour protéger Mars des vents solaires et qui permettra a posteriori de restaurer l’atmosphère de la planète rouge et que l’eau liquide puisse couler à nouveau sur la surface.

L’équipe reconnaît que le concept de magnétosphère artificielle peut sembler « fantaisiste », mais elle souligne également les recherches en matière de magnétosphère miniature menées pour protéger les astronautes et les vaisseaux spatiaux du rayonnement cosmique. Ils soutiennent donc que cette même technologie pourrait être utilisée à plus grande échelle pour protéger Mars et lui rendre ses couleurs d’antan. En contrecarrant les vents solaires, des simulations informatiques ont en effet démontré qu’un bouclier magnétique artificiel réduirait de manière drastique les pertes atmosphériques en permettant à Mars de retrouver une pression atmosphérique équivalente à la moitié de celle de la Terre en seulement quelques années.

Les spécialistes estiment qu’avec une atmosphère plus épaisse, le climat de Mars serait environ quatre degrés Celsius plus chaud, ce qui serait suffisant pour faire fondre la glace de dioxyde de carbone qui persiste au pôle nord de la planète rouge. Si cela se produisait, le carbone dans l’atmosphère aiderait à retenir la chaleur comme il le fait sur la Terre, déclenchant un effet de serre qui pourrait faire fondre la glace d’eau de Mars pour un retour à l’état liquide. En l’espace de quelques générations, l’équipe assure que Mars pourrait retrouver une partie de son habitabilité perdue il y a très longtemps.

Le plan est largement hypothétique à ce stade, mais c’est une vision assez étonnante de ce qui pourrait être techniquement possible et envisageable dans les années à venir.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *