Le mystérieux Bloop entendu dans l’océan demeure inexpliqué

Bloop

En 1997, juste au large de la côte sud du Chili, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a découvert un son à ultra-basse fréquence très inhabituel.

C’est le son sous-marin le plus fort qui a jamais été enregistré, et il a été détecté par le réseau hydrophone qui se trouvait à 8 000 kilomètres de distance. Le son n’a duré qu’une minute et n’a jamais été répété depuis.

Enquête sur le Bloop, le son sous-marin le plus puissant

Aujourd’hui, Cara Cusumano a fait un documentaire court et fascinant intitulé The Bloop. Il a enquêté sur le phénomène étrange et inconnu avec le Dr. Christopher Fox qui est le scientifique en chef du projet de surveillance acoustique au laboratoire environnemental marin de la NOAA.

Dans le court métrage, on peut entendre le Dr Fox dire que personne ne semble avoir une idée de ce qui a fait le bruit et pourquoi il s’est produit. Il a poursuivi en disant être heureux des mystères qui demeurent sur la Terre et dans l’Univers.

Le Dr Fox a expliqué que même s’il vivait à l’intérieur des terres, il avait l’habitude de passer beaucoup de temps sur la côte du New Jersey et c’est pourquoi il a rejoint l’entreprise. Il a dit qu’il aimait écouter les vagues heurter le rivage la nuit et a trouvé l’océan fascinant.

Le son mystérieux n’a duré qu’une minute et n’a jamais été entendu depuis

Il a dit qu’au moment de l’incident, la plupart des travaux de surveillance sous-marine avaient été classés par l’armée, mais qu’ils avaient réussi à se brancher sur le système de la Marine en 1991. Ils avaient un système qui pouvait capter les signaux du système d’écoute sous-marine et a dit que lors de rares occasions, il y avait des sons qu’ils étaient incapables d’identifier. Le docteur a dit qu’un son s’est distingué de tout le reste et ils l’ont étiqueté en tant que “Bloop” en raison du son qu’il a fait. Le son ne s’est jamais reproduit, et il les a mystifiés car il était extrêmement fort, a augmenté, puis chuté et n’a duré qu’une minute. Personne ne savait ce que c’était, même pas les militaires.

Ils ont conclu que le son n’était pas fabriqué par l’homme et ils ont aussi dit que ça ne semblait pas venir du plus gros animal marin connu, la baleine bleue, car il était beaucoup plus fort et la fréquence était plus basse. Alors cela aurait-il pu être quelque chose d’extraterrestre ou d’une créature qui n’a jamais été découverte ?

Source : Disclose.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *