Des scientifiques russes découvrent une grande quantité de «matériel extraterrestre» dans le désert iranien

matériel extraterrestre

Viktor Grokhovsky, chef de l’expédition, a été largement connu dans le monde entier quand son équipe est devenue la première à découvrir et étudier les restes du météore de Chelyabinsk qui est entré dans l’atmosphère de la Terre le 15 février 2013.

Des géologues russes ont trouvé 13 kilogrammes de ce qui serait du “matériel extraterrestre” dans le désert de Lut en Iran.

Il a dit : “L’équipe a réussi à rassembler une quantité suffisante de matériel extraterrestre, avec le soutien de leurs collègues iraniens de l’université de Kerman.”

L’expédition dans le désert iranien a été menée par quatre employés pour un laboratoire appelé le Consortium Extra Terra.

Grokhovsky a ajouté : “Au cours des travaux sur le terrain, environ 13 kilogrammes des échantillons prélevés (venant de ce qui est considérée comme une météorite), ont été trouvés. La moitié des fragments trouvés sont restés avec nos collègues iraniens ; L’autre moitié est arrivée à notre laboratoire d’essai. Pour l’instant, les échantillons ont été mesurés et entrés dans le catalogue. Afin de déterminer l’âge des fragments trouvés, le scientifique doit considérer quand un fragment s’est formé dans l’espace, quand il s’est séparé de son corps parent et combien de temps il a passé sur la Terre.”

matériel extraterrestre

La Russie a été précédemment touchée par des météorites qui ont causé des dommages sérieux

Le scientifique a estimé que la matière météoritique a le même âge que notre système solaire, environ 4,5 milliards d’années.

On pense que les conditions dans le désert ont créé un environnement unique pour la préservation des météorites.

Il a conclu : “Nous allons mettre en avant une tâche dans laquelle nous déterminerons pendant combien de temps les fragments de météorites ont été sur Terre. Sur la base des isotopes, il sera possible de parler de l’âge cosmogoniste, c’est-à-dire combien de temps le corps extérieur de la météorite a été sous la forme d’un astéroïde. À l’avenir, le travail sera grand et difficile.”

Les étudiants universitaires iraniens ont aidé à la découverte et on espère qu’ils aideront à l’analyse du matériel.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *