Ce mémo top-secret est-il la preuve du crash de Roswell ?

mémo top-secret

Depuis qu’un prétendu OVNI s’est écrasé en juillet 1947 à Roswell au Nouveau-Mexique, d’innombrables théories ont été proposées pour expliquer ce qu’il s’est réellement passé.

Était-ce un véritable OVNI ? Ont-ils découvert des corps extraterrestres ? Le gouvernement a-t-il tout caché ? Ces questions restent sans réponse depuis près de 70 ans.

Cependant, l’analyse d’un mémo top secret pourrait aider à éclairer le cas d’OVNI le plus mystérieux de tous les temps.

Le crash de Roswell a connu un grand poids dans la culture populaire depuis des décennies et est mentionné dans de nombreux ouvrages de fiction, ainsi que dans des documentaires.

Officiellement, tout a commencé le 4 juillet 1947, lorsque plusieurs agriculteurs de la ville de Roswell, dans le Nouveau-Mexique, ont affirmé avoir entendu une forte explosion dans la nuit, complètement différente de la foudre et du tonnerre.

Le lendemain, Gerald Anderson, un garçon de cinq ans accompagné de son père, de son frère et d’un cousin qui se promenaient dans un endroit désert appelé The Plains of San Agustin, a remarqué un objet à distance qui reflétait la lumière. Cet objet aurait été un OVNI abattu.

Dans le livre «A History of UFO Crashes», les chercheurs Don Schmitt et Kevin Randle disent que leurs recherches montrent que le radar militaire a suivi un objet volant non identifié dans les cieux du sud du Nouveau-Mexique pendant quatre jours. Dans la nuit du 4 juillet 1947, le radar a indiqué que l’objet s’était rapproché à environ 50-60 kilomètres au nord-ouest de Roswell.

S’agit-il de l’objet qui s’est écrasé ?

Selon «A History of UFO Crashes», le témoin William Woody, qui habitait à l’est de Roswell, a dit qu’il était en dehors de sa maison avec son père la nuit du 4 juillet 1947, quand il a vu un objet brillant plonger dans le sol.

Le 8 juillet, le RAAF a publié un communiqué de presse, qui a été immédiatement repris par de nombreux points d’information :

“Les nombreuses rumeurs concernant le disque volant sont devenues une réalité hier lorsque le bureau de renseignement du 509th Bomb Wing (509th BW, 509e Escadre de bombardement), Roswell Army Air Field, a eu la chance de prendre possession d’une soucoupe grâce à la coopération d’un des éleveurs locaux et le bureau du shérif du comté de Chaves.”

“L’objet volant a atterri sur un ranch près de Roswell la semaine dernière. N’ayant pas d’installations téléphoniques, le ranch a stocké le disque jusqu’à ce qu’il ait pu contacter le bureau du shérif qui, à son tour, a informé le Maj. Jesse A. Marcel du 509th Bomb Wing . L’action a été immédiatement entreprise et le disque a été récupéré au ranch. Il a été inspecté au Walker Air Force Base et a ensuite été remis par le Major Marcel au siège supérieur.”

Le mémo top-secret

La photographie du mémo présumé montre le général Roger Ramey dans son bureau de l’armée de l’air de Fort Worth, plus tard connu sous le nom de la base aérienne de Carswell, tenant un mémo et s’accroupissant sur les débris qui auraient été récupérés du site de l’accident, plus tard identifiés par l’Armée comme un ballon météorologique ordinaire.

Maintenant, les ufologues croient que pour résoudre le mystère derrière le crash de Roswell, nous devons examiner de plus près le document que le général Ramey tient dans sa main.

Les experts croient que ce mémo à peine lisible pourrait prouver une fois pour toutes que l’armée a vraiment récupéré un OVNI écrasé et des corps extraterrestres.

Tel qu’indiqué par express.co.uk, Alejandro Rojas, présentateur de Open Minds Radio, a déclaré :

“Jesse Marcel (qui était l’officier du renseignement qui a été envoyé pour inspecter et recueillir le matériel) dit qu’il a reçu l’ordre de suivre l’histoire, et comme un bon soldat, il a fait ce qu’on lui a dit, aucune question n’a été posée.”

Dubois a également réclamé plus tard que les débris dans ces photos faisaient partie d’un dissimulation. Il a déclaré que le matériel de ballon météorologique était destiné à tromper le public.

“L’explication du ballon météorologique a été acceptée par la presse et le public.”

Ce n’est que dans les années 1980, lorsque des témoins comme Marcel se sont prononcés que l’incident a commencé à attirer l’attention du public.

À l’aide de la technologie moderne, les experts ont réussi à «décrypter» l’énigmatique note de Roswell, aperçue dans les mains de General Ramey.

David Rudiak affirme que, en utilisant la technologie moderne, il a pu zoomer sur le mémo et déchiffrer jusqu’à 80% du mémo.

M. Rojas a ajouté : “Il dit qu’il est clair qu’il y a une référence à un disque et croit qu’il peut également faire une partie d’une phrase qui se lit ‘et les victimes de l’épave‘.”

Rudiak dit que cela prouve qu’un engin en forme de disque a été récupéré.

Cependant, peut-être plus surprenant, il dit que cela corrobore également les affirmations selon lesquelles les corps extraterrestres ont été récupérés de cette épave.

La version du mémo de Rudiak. (Crédit : David Rudiak) (Cliquez pour aggrandir)

Source : Ancient Code

À voir aussi sur Anguille sous roche :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *