Un robot d’entrepôt Amazon a envoyé 24 travailleurs à l’hôpital à cause d’un insectifuge pour ours

insectifuge

Le robot voyou a envoyé 24 ouvriers à l’hôpital.

Marché aux ours

Un robot a mal fonctionné dans un entrepôt d’Amazon du New Jersey et a déchiré une boîte d’insectifuge pour ours, envoyant 24 travailleurs à l’hôpital mercredi.

“Les robots automatisés d’Amazon mettent les humains en danger de mort aujourd’hui, dont les effets pourraient être catastrophiques et les effets à long terme pour plus de 80 travailleurs sont inconnus”, a dit Stuart Appelbaum, président de la Retail, Wholesale, and Department Store Union, dans une déclaration virulente à ABC News. “L’entreprise la plus riche du monde ne peut pas continuer à se tirer d’affaire pour avoir mis en danger la vie de gens qui travaillent dur.”

L’ascension des robots

Tout comme le gaz poivré, le gaz poivré pour ours est généralement fait de poivrons extrêmement épicés. Amazon vend de nombreux types d’aérosols, dont le but régulier est de repousser les ours enragés – mais dans l’enceinte de l’entrepôt, il a dévasté une vingtaine de travailleurs d’Amazon.

Un travailleur était dans un état critique après l’accident dans le canton de Robbinsville, a déclaré un responsable local à ABC, mais tous les travailleurs devaient quitter l’hôpital dans les 24 heures.

Le blues de l’entrepôt

Amazon, qui s’est fait critiquer pour les mauvaises conditions de travail dans ses entrepôts alors qu’elle est devenue un géant mondial de la vente au détail – bien qu’elle ait donné une augmentation substantielle à ses employés cette année – a immédiatement pris une position défensive.

“La sécurité de nos employés est notre priorité absolue et à ce titre, tous les employés de la région ont été réinstallés dans un endroit sûr et les employés présentant des symptômes sont traités sur place”, a déclaré un porte-parole d’Amazon à ABC dans un communiqué. “Par précaution, certains employés ont été transportés dans des hôpitaux locaux pour évaluation et traitement.”

Lire aussi : Des milliers de scientifiques s’engagent à ne pas construire de robots tueurs

Sources : Futurism, ABC News – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *