(VIDÉO) De nouvelles images montrent les performances exceptionnelles du robot Cheetah 3

Cheetah

Une équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a récemment présenté la troisième version de son robot quadrupède nommé Cheetah. Les chercheurs en ont profité pour publier et diffuser des images très surprenantes.

Pas moins de quatre années après l’apparition de la seconde version du robot Cheetah, la troisième version n’a déjà plus rien à voir et est capable de véritables prouesses, comme l’explique un communiqué publié dans le MIT News le 4 juillet 2018. Ce dernier est accompagné d’une vidéo impressionnante également visible en fin d’article. Cheetah 3 est capable de sauter à plus de 75 cm de hauteur, de monter un escalier, de courir en adoptant différents styles (trot ou galop), de se déplacer latéralement ou encore de marcher sur trois pattes.

Or, il s’avère que le robot Cheetah 3 est complètement aveugle ! En effet, les chercheurs ont voulu fiabiliser la locomotion du robot et lui permettre de se passer d’un retour visuel par caméras qui pourrait manquer de détails. C’est ainsi que deux algorithmes ont intégré le robot, à savoir un de contrôle par modèle prédictif ainsi qu’un autre de détection de contact.

L’algorithme de détection de contact calcule des probabilités en s’appuyant sur les données obtenues via les gyroscopes, les accéléromètres et les articulations, ce qui permet de déterminer les mouvements effectués par chaque patte. Lorsqu’une ou plusieurs pattes rencontrent un obstacle ou sont déstabilisées, celles-ci prennent rapidement une décision : continuer le mouvement ou adapter ce dernier. Il s’agit donc d’un principe similaire à celui d’un humain marchant à tâtons dans le noir complet.

En ce qui concerne l’algorithme de contrôle par modèle prédictif, celui-ci détermine la force de chaque patte au fur et à mesure des mouvements, et par le biais de nouveaux calculs effectués toutes les 50 millisecondes ! De cette façon, le robot est capable garder son équilibre, de rattraper une chute ou encore d’éviter une tentative de déstabilisation par une personne, comme c’est le cas dans les images publiées.

Sources : SciencePostFutura SciencesClubic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *