Une femme russe marche à travers les explosions pour tester une combinaison blindée (Vidéo)

Un fabricant d’équipement tactique russe a montré son armure de pointe en faisant marcher une femme sur un champ de bataille simulé alors que des explosions se produisaient sous ses pieds et qu’elle était cernée par les flammes.

La combinaison a semblé faire son travail, car Viktoria Kolesnikova, vêtue de la tête aux pieds, ne semblait pas du tout inquiète du chaos qui l’entourait. Au lieu de cela, elle a simplement marché avec détermination jusqu’à ce que l’ordre lui permettant de retiré son masque soit donné. La pire chose qui est arrivée à Kolesnikova a été les quelques traces de suie laissées sur son visage.

Parlant à des journalistes excités après ses exploits enflammés, Kolesnikova a dit que des cascades de ce genre lui donnaient des émotions qui ne ressemblent à rien d’autre.

“Se tenir debout au milieu des explosions est un sentiment incroyable. C’est magnifique et vraiment, juste, ‘WOW'”, dit-elle.

Kolesnikova est une cascadeuse professionnelle, mais sa tâche de mardi était différente de ses emplois habituels, puisque les dangers étaient bien réels. Sergey Kitov, le chef de l’équipe de développement de TsNIITochMash, explique que la marche était une démonstration du tissu aramide avancé de la société, traité pour résister aux menaces cinétiques et au feu.

Le concepteur a déclaré que la conception des matériaux et des combinaisons est déjà suffisante pour parer les balles et les déflagrations, mais ils travaillent toujours pour augmenter ses propriétés ignifuges afin de résister à 30 secondes d’exposition continue, en hausse par rapport aux 15 secondes actuelles. La firme espère avoir un produit finalisé d’ici 2020 pour obtenir des contrats militaires dans le cadre du programme Ratnik.

© Ruptly

Kitov a déclaré à la journaliste qu’il n’a pas eu besoin d’être convaincant pour que Viktoria prenne la marche.

“Tu sais. Nos filles sont des combattantes et désireuses de faire face à tout danger”, a-t-il déclaré.

Source : RT

Ce site Web utilise des cookies.