Les scientifiques ont découvert comment créer un ouragan de catégorie 5 en laboratoire

créer un ouragan

Surnommé SUSTAIN, le laboratoire offre les outils nécessaires pour que les scientifiques “CRÉENT” un ouragan de catégorie 5.

Un projet d’une valeur d’environ 45 millions de dollars a permis aux scientifiques de l’université de Miami de créer un véritable ouragan avec une vitesse de vent de catégorie 5 dans un laboratoire scientifique.

Connu sous le nom SUSTAIN (diminutif pour SUrge STructure Atmosphere Interaction), le laboratoire avait la capacité, il y a près de deux ans, de créer un ouragan artificiel avec des vitesses de vent atteignant 252 km/h.

Beaucoup de gens seraient d’accord pour dire que cela est inquiétant.

Le laboratoire où les «ouragans sont fabriqués» est composé d’un réservoir d’eau acrylique de 22 mètres de long et de 114 000 litres d’eau, il est également équipé d’un ventilateur de 1 700 chevaux et d’un générateur d’ondes à 12 palettes.

Le fait que les scientifiques puissent recréer un ouragan dans un laboratoire est effrayant.

Le directeur de laboratoire de SUSTAIN et Brian Haus ont déclaré à Popular Science :

“Nous pouvons créer l’équivalent d’un ouragan avec des vents de plus de 320 km/h. C’est l’équivalent d’un ouragan de catégorie 5.”

Lorsqu’ils sont allumés, les outils multifonctionnels travaillent ensemble afin de créer un large éventail de conditions météorologiques pour produire un ouragan.

Cela nous conduit à un autre sujet controversé très couvert au cours des deux dernières décennies : le contrôle du climat.

Beaucoup d’institutions académiques en Amérique sont étroitement liées au Complexe Industriel Militaire où différents sujets, comme la guerre météorologique ou la géo-ingénierie, sont couverts par des groupes de chercheurs.

Des exemples de ces institutions académiques sont le MIT avec des entrepreneurs de défense tels que Raytheon et la MITRE Corporation qui travaillent étroitement en collaboration avec des institutions universitaires et le gouvernement américain.

En comprenant cette connexion, les chercheurs en géo-ingénierie se sont déjà demandé si les nouveaux ouragans récents étaient conçus ou modifiés d’une manière ou d’une autre avec une technologie de géo-ingénierie top-secrète.

SUSTAIN a la capacité de recréer certaines des tempêtes historiques les plus puissantes, et les scientifiques disent comment leur laboratoire leur donne l’occasion de mesurer le vent et la structure des ondes pour les ouragans qui ont frappé le continent américain dans le passé.

Science Alert explique comment fonctionne SUSTAIN et ce qu’il fait :

Ils peuvent également surveiller les différences entre les différentes catégories d’orages et en fin de compte, conseiller les gouvernements et les autorités sur les meilleures façons de les affronter, grâce aux données collectées en laboratoire.

Il existe diverses utilisations pour le matériel spécialisé dans le laboratoire SUSTAIN : tester la résilience des maisons modèles et des bâtiments, par exemple, étudier comment la pulvérisation de mer affecte l’intensité croissante d’une tempête (due au transfert de chaleur de l’eau vers l’atmosphère à mesure que la pulvérisation est générée) et en surveillant également la façon dont le dioxyde de carbone se déplace de l’océan vers l’air pendant un ouragan.

Et alors que tout cela peut sembler plus dangereux qu’il ne l’est réellement, c’est un indicateur clair de la façon dont la science du contrôle du climat s’est bien développée.

Après tout, lorsque vous réfléchissez, celui qui contrôle la météo contrôle le champ de bataille.

Sources : Ancient CodePopular Science – Traduction par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *