Des scientifiques sont parvenus à filmer la mort

la mort

Il s’agit d’un véritable exploit ! David Gems et son assistante sont parvenus à filmer le processus de la mort en s’appuyant sur des ondes fluorescentes. Ils auraient pu garder leur découverte pour eux mais ils ont réalisé une vidéo afin que tout le monde puisse en profiter. Elle est extrêmement impressionnante.

David Gems se passionne pour la biologie depuis sa plus tendre enfance et il a dédié une bonne partie de sa vie à cette science. Après avoir obtenu un diplôme à la School of Biological Sciences de Sussex, il a en effet choisi de poursuivre ses études et de passer un doctorat.

En parallèle, David a aussi beaucoup voyagé et il a même passé plusieurs années au Costa Rica, au Nicaragua et au Mexique.

David Gems se passionne depuis toujours pour la biologie

Il a été recruté par l’University College London en 2012 et il occupe depuis ce temps-là un poste d’enseignant en bio-gérontologie. Rien de surprenant à cela car il s’intéresse depuis pas mal de temps maintenant à la thanatologie et il étudie ainsi tout ce qui est en lien avec les processus biologiques liés à la mort.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la thanatologie n’est pas de l’ordre du mystique ni même du religieux.

En réalité, il s’agit d’une science comme une autre, une science qui étudie tous les mécanismes et les aspects médico-légaux de la mort ainsi que les différents changements corporels qui l’accompagnent. Elle est née au début du 20ème siècle, sous l’impulsion du scientifique russe Ilya Ilitch Metchnikov, mais elle a vraiment commencé à décoller après la Seconde Guerre Mondiale.

Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu des événements tragiques qui se sont déroulés à cette période. D’une certaine manière, si les chercheurs se sont intéressés à la thanatologie à cette époque, c’était aussi pour pouvoir faire leur deuil.

Ils ont réussi à filmer la mort d’un ver

David Gems et son assistante Cassandra Coburn ont donc mené une expérience assez inédite, une expérience visant tout simplement à filmer la mort ou, plutôt, les effets biologiques de celle-ci.

Pour se faire, ils se sont focalisés sur un ver et ils l’ont placé sous un microscope tout en le baignant de puissantes ondes lumineuses bleues afin de faire ressortir les différentes variations de luminosité dans l’estomac de la créature. Ils ont ensuite provoqué la mort du ver et ils ont filmé la scène avant de partager le tout sur la chaîne YouTube de Wellcome Trust.

C’est la toute première fois qu’un chercheur se livre à une telle expérience et il faut avouer que cette vidéo est extrêmement impressionnante. Selon toute logique, le processus devrait d’ailleurs être le même pour les mammifères et notamment pour l’homme.

Source : Fredzone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *