Le Dalaï-lama explique le lien entre physique quantique et spiritualité

physique quantique et spiritualité

“D’une manière générale, bien qu’il y ait quelques différences, je pense que la philosophie bouddhiste et la mécanique quantique peuvent se serrer la main sur leur vision du monde. Nous pouvons voir dans ces grands exemples les fruits de la pensée humaine. Indépendamment de l’admiration que nous éprouvons pour ces grands penseurs, nous ne devrions pas perdre de vue le fait qu’ils étaient des êtres humains comme nous le sommes.” – Le Dalaï-lama

Pendant longtemps, la science et la spiritualité ont été considérées comme des points de vue opposés, créant cette polarisation des deux sujets. Vous étiez soit un “homme de Dieu”, soit un “homme de science”, sans aucun terrain d’entente. Cependant, nous observons aujourd’hui une fusion de la science et de la spiritualité à travers la physique quantique et l’étude de la conscience, bouleversant les schémas de pensée anciens et mettant fin à l’ancienne “lutte acharnée” entre les deux sujets.

La physique quantique est en train de vérifier ce que les bouddhistes et autres praticiens spirituels disent depuis des années, aidant les gens à accepter leur nature spirituelle inhérente partout dans le monde. Nous sommes fondamentalement connectés à tout ce qui nous entoure, et la science le prouve enfin. Néanmoins, il y a encore un air dualiste qui persiste autour de la science et de la spiritualité : vous avez des religieux qui nient les faits scientifiques et des scientifiques qui s’identifient comme des athées autoproclamés. Cependant, nous assistons simultanément à une fusion des deux, et c’est vraiment beau.

De nombreuses personnalités religieuses et scientifiques de premier plan ont reconnu l’interdépendance entre la spiritualité et la communauté scientifique, y compris le Dalaï-lama. Il a parlé à maintes reprises des similitudes entre la physique quantique et la spiritualité. En fait, il a même assisté à une conférence sur la physique quantique et a prononcé un discours sur le sujet.

Le Dalaï-lama assiste à une conférence sur la physique quantique et la philosophie madhyamaka

En novembre 2015, Tenzin Gyatso, le 14e Dalaï-lama, a assisté à une conférence de deux jours sur la physique quantique et la philosophie madhyamaka à New Delhi. Madhyamaka se traduit par “celui qui tient au milieu” ou “à mi-chemin” et appartient à l’école de pensée Mahayana dans le bouddhisme, qui a été développée par le philosophe bouddhiste indien Nagarjuna au cours du deuxième siècle.

La conférence a exploré une variété de sujets relatifs à la conscience humaine, à la science et au bouddhisme et comprenait un panel d’experts, de physiciens et d’érudits monastiques. Le Dalaï-lama était l’un des orateurs, et selon lui, la réconciliation de la science et des philosophies religieuses peut être essentielle pour l’avenir de notre espèce.

“J’espère que des conférences comme celle-ci pourront répondre à deux objectifs : élargir nos connaissances et améliorer notre perception de la réalité afin que nous puissions mieux affronter nos émotions troublantes”, a déclaré le Dalaï-lama. “Au début de ma vie, la science a été utilisée pour favoriser le développement matériel et économique. Plus tard au 20e siècle, les scientifiques ont commencé à voir que la tranquillité d’esprit est importante pour la santé physique et le bien-être… En combinant générosité et intelligence, j’espère que nous serons mieux outillés pour contribuer au bien-être de l’humanité.”

Le Dalaï-lama a également expliqué comment il est d’abord venu à étudier la physique quantique :

Quand j’avais environ 19 ou 20 ans, j’ai développé une curiosité pour la science qui avait commencé par m’intéresser aux choses mécaniques et à leur fonctionnement. En Chine en 1954/5, j’ai rencontré Mao Zedong à plusieurs reprises. Une fois, il m’a félicité d’avoir un esprit scientifique, ajoutant que la religion était un poison, peut-être en supposant que cela plairait à quelqu’un qui était “à l’esprit scientifique”. Après mon arrivée en Inde en tant que réfugié, j’ai eu de nombreuses occasions de rencontrer des gens de tous les horizons, dont des scientifiques. Il y a 30 ans, j’ai entamé une série de dialogues sur la cosmologie, la neurobiologie, la physique, y compris la physique quantique et la psychologie. Ces discussions ont été en grande partie mutuellement bénéfiques. Les scientifiques en ont appris plus sur l’esprit et les émotions, tandis que nous avons acquis une explication plus subtile de la matière.

La partie la plus intrigante de cette citation est peut-être le fait que le Dalaï-lama a interprété les dures paroles de Zedong contre la religion comme étant quelque peu séduisantes pour quelqu’un ayant un “esprit scientifique”. Cela montre que le système de croyance selon lequel la science et la religion sont des opposés polaires. Si vous étiez un scientifique, c’était presque une norme sociale de se moquer de la religion, et vice versa, et c’est toujours vrai aujourd’hui.

Il continue :

Il y a environ 15-20 ans, lors d’une réunion, le physicien indien Raja Ramanna m’a dit qu’il avait lu Nagarjuna et qu’il avait été étonné de constater que ce qu’il avait à dire correspondait en grande partie à ce qu’il comprenait de la physique quantique. Il y a un an, au collège présidentiel de Kolkata, le vice-chancelier, le professeur S. Bhattacharya, a indiqué que, selon la physique quantique, rien n’existe objectivement, ce qui me semble correspondre aux vues de Chittamatrin et de Madhyamaka, en particulier à l’affirmation de Nagarjuna selon laquelle les choses n’existent que par désignation.

Ce que le Dalaï-lama reconnaît, c’est que la physique quantique est en train de prouver l’ancienne connaissance de ces textes bouddhistes. Les physiciens rattrapent en fait ce que ces textes ont révélé il y a des siècles, mais ce n’est qu’aujourd’hui que la science plus moderne peut le vérifier.

Le Dalaï-lama termine son discours en nous mettant au défi d’agir :

Bien que nous soyons enclins à prier Dieu ou Bouddha pour nous aider à résoudre de tels problèmes, ils pourraient répondre que puisque nous avons créé ces problèmes, c’est à nous de les résoudre. La plupart de ces problèmes ont été créés par des êtres humains, et il est donc naturel qu’ils nécessitent des solutions humaines. Nous devons adopter une approche laïque pour promulguer des valeurs humaines universelles. Le sentiment que notre nature humaine fondamentale est positive est une source d’espoir… Si nous essayons vraiment, nous pouvons changer le monde pour le meilleur.

Ces dernières paroles donnent à réfléchir, même si je crois qu’à travers la prière et l’intention, nous pouvons accomplir de grandes choses. La puissance de l’esprit et des pensées est forte, et la science le prouve maintenant aussi. Cependant, les actions sont tout aussi importantes.

Qu’est-ce que la physique quantique ?

Les physiciens quantiques ont découvert que les atomes physiques sont constitués de tourbillons d’énergie qui tournent et vibrent constamment, chacun émettant sa propre signature énergétique. Par conséquent, si nous voulons vraiment nous observer nous-mêmes et découvrir ce que nous sommes, nous devons reconnaître que nous sommes vraiment des êtres d’énergie et de vibration, rayonnant notre propre signature énergétique unique.

Si vous observiez la composition d’un atome à l’aide d’un microscope, vous verriez un petit vortex invisible de type tornade, avec un certain nombre de tourbillons d’énergie infiniment petits appelés quarks et photons. C’est ce qui constitue la structure de l’atome. Si vous vous concentriez sur la structure de l’atome, vous ne verriez rien, un vide littéral. L’atome n’a pas de structure physique, donc nous n’avons pas de structure physique, et les choses physiques n’ont vraiment pas de structure physique ! Les atomes sont faits d’énergie invisible, pas de matière tangible.

À partir de là, les scientifiques ont fait toutes sortes de découvertes, y compris que nous créons nos propres réalités.

“Une conclusion fondamentale de la nouvelle physique reconnaît aussi que l’observateur crée la réalité. En tant qu’observateurs, nous sommes personnellement impliqués dans la création de notre propre réalité. Les physiciens sont forcés d’admettre que l’univers est une construction “mentale”. Le physicien pionnier Sir James Jeans a écrit : “Le flux de connaissances se dirige vers une réalité non mécanique ; l’Univers commence à ressembler davantage à une grande pensée qu’à une grande machine. L’esprit ne semble plus être un intrus accidentel dans le domaine de la matière, nous devrions plutôt la saluer en tant que créateur et gouverneur du domaine de la matière.” – R. C. Henry,”The Mental Universe” ; Nature 436:29,2005

La physique quantique a également montré que le présent peut changer le passé, que le temps est une illusion et qu’il existe un au-delà. La mécanique quantique est essentiellement la science de la conscience et de la spiritualité, prouvant à quel point nous sommes connectés à tout ce qui existe, ce qui n’est qu’une illusion.

“Les atomes de notre corps sont traçables aux étoiles qui les ont fabriqués dans leurs noyaux et qui ont fait exploser ces ingrédients enrichis à travers notre galaxie, il y a des milliards d’années. Pour cette raison, nous sommes biologiquement reliés à tout autre être vivant dans le monde. Nous sommes chimiquement reliés à toutes les molécules de la Terre. Et nous sommes liés atomiquement à tous les atomes de l’Univers. Nous sommes littéralement de la poussière d’étoile.” – Neil deGrasse Tyson (source)

Source : Collective Evolution

3 Commentaires

  1. FR

    Lu “Ces dernières paroles ont un effet très décourageant”, c’est plutôt le contraire, non ?…
    [admin : oui merci c’est corrigé, erreur de traduction]

  2. grange

    je suis complétement d’accord ..avec tout ce qe je viens de lire ……

  3. Maxime Lagrange

    Bonjour,
    “Quand on observe un atome au microscope…”
    “La physique quantique a également montré (…) qu’il existe un au-delà.”
    ” La mécanique quantique est essentiellement la science de la conscience et de la spiritualité.”

    Comment osez vous parler de physique quantique, une des branches la plus complexe de la physique fondamentale, tout en écrivant de pareils inepties ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *