Un Chinois sera le premier homme dont la tête sera transplantée sur un autre corps

tête sera transplantée

Au cours des dix prochains mois, c’est probablement le monde entier qui sera tourné vers une opération menée par Sergio Canavero, une première mondiale qui consistera en une transplantation de tête, malgré la controverse.

C’est en 2015 que le neurochirurgien italien Sergio Canavero avait créé la controverse après avoir annoncé qu’il travaillait sur une méthode visant à transplanter la tête d’un patient sur le corps d’un autre. Dans une interview accordée au site OOOM le 27 avril dernier, il a donné de nouvelles informations sur son projet.

Ainsi, on apprend que cette opération se déroulera au cours des dix prochains mois seulement. Si le neurochirurgien italien a reçu de nombreuses candidatures de volontaires depuis son annonce choc en 2015, il comptait au départ pratiquer cette opération sur un Russe âgé de 31 ans, Valery Spiridonov qui est atteint de la maladie de Werdnig-Hoffmann.

Cette maladie qui atrophie ses muscles et le cloue dans un fauteuil est génétique et incurable, condamnant les personnes qui en souffrent à ne pas dépasser l’âge de vingt ans en général. Se sachant condamné, le russe avait déclaré en 2015 vouloir « se saisir cette chance d’avoir un nouveau corps avant de mourir ».

Face aux problèmes juridiques et à la controverse suscitée par ce projet, le neurochirurgien a du revoir ses plans et Valery Spiridonov ne sera pas le premier homme subir cette opération ; ce sera un citoyen chinois et l’opération qui se déroulera d’ailleurs dans son pays pour éviter les poursuites. Elle sera co-menée par Xiaoping Ren, un chirurgien orthopédique connu pour avoir réalisé la transplantation de la première main et qui a travaillé sur plusieurs transplantations de tête de souris ces dernières années sans succès toutefois.

Selon le médecin, le corps du patient doit être refroidi à la température de -15 °C, puis sa tête sera séparée chirurgicalement du corps et branchée à un appareil de circulation extracorporelle. Ensuite, la tête sera transplantée sur le corps du donneur préalablement préparé, après quoi toutes les structures anatomiques seront reliées séquentiellement. Un coma artificiel de plusieurs semaines sera ensuite nécessaire pour assurer toutes les connexions du corps.

Source : SciencePost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *