Android retire l’œuf de son emoji salade pour qu’elle soit « vegan et plus inclusive »

La responsable du design des emojis chez Google a annoncé la modification d’un détail de son emoji salade pour qu’elle soit à présent vegan, dans la version Android P beta 2. Elle a reçu depuis de nombreux messages d’internautes révoltés.

Par Marie Turcan,

Après le cheeseburger-gate, le salade-gate ? L’événement du jour dans le monde des emojis pourrait bien être l’annonce de Jennifer Daniel, la cheffe du design des emojis chez Google, qui a montré à quoi ressemblerait l’emoji salade dans Android P beta 2.

Dans un tweet posté le 6 juin 2018, elle explique : « On parle beaucoup d’inclusion et de diversité au sein de Google, alors si vous voulez encore une preuve qui montre que c’est une priorité pour Google, je vous inviter à tourner votre attention vers l’émoji salade — nous avons retiré l’œuf dans Android P beta 2, pour que cela soit une salade vegan plus inclusive. »

https://twitter.com/jenniferdaniel/status/1004427564679458816?ref_src=twsrc%5Etfw

PAS LA PREMIÈRE « CONTROVERSE EMOJI »

C’est un détail mineur, mais il a évidemment déclenché l’ire de plusieurs internautes, qui n’apprécient pas les changements opérés pour ajouter toujours plus « d’inclusivité » dans les design des émoticônes. « Pourquoi ne pas faire une salade avec toutes les préférences, au lieu de cette exclusion haineuse envers les personnes non-vegan ? Est-ce qu’exclure les œufs, ce n’est pas de la misogynie ? » a ironisé l’un d’entre eux. « En tant que carnivore, je trouve que l’exclusion des œufs est offensante », s’est moqué une autre, tournant en dérision le langage du combat des minorités pour plus de représentation.

Jennifer Daniel a d’ailleurs été contrainte de poster un deuxième gazouillis, s’adressant aux « carnivores, vegans et toutes celles et ceux entre les deux » : « Le but de ce redesign était de créer une image qui soit plus fidèle à la description d’Unicode : ‘un bol de salade saine, qui contient de la laitue, une tomate et d’autres ingrédients d’une salade, comme un concombre’. Bon appétit ! »

https://twitter.com/jenniferdaniel/status/1004509067119742976?ref_src=twsrc%5Etfw

A noter que le look de l’emoji salade (comme pour de nombreux emojis) varie beaucoup en fonction des plateformes. Sur le site emojipedia, on observe notamment que chez Apple et Twitter, la fameuse salade n’a pas d’œufs mais du concombre, tandis que sur Facebook, elle a des morceaux de fromage et des olives.

GOOGLE ET LE BURGER-GATE

En octobre 2017, Google avait été contraint de changer son emoji burger, après qu’un internaute avait noté que l’emplacement du fromage était problématique. « Nous allons arrêter tout ce que nous sommes en train de faire et aborder ce problème lundi », avait rigolé Sundar Pichai. Mais au-delà de la blague, Android avait vraiment modifié son emoji burger pour remettre le fromage au-dessus du steak.

Six mois plus tard, le DG de Google avait ouvert la conférence annuelle des développeurs du 8 mai 2018 avec une excuse sur cette « emoji-controverse ». A quand le burger vegan ?

https://twitter.com/baekdal/status/924312294439444480?ref_src=twsrc%5Etfw

Source : Numerama

Voir les commentaires (1)

  • Nous vivons dans un monde de tarés où le moindre imbécile veut imposer aux autres, ses préférences, qu'elles soient alimentaires, spirituelles, sexuelles, ou autres.
    D'un coté, il faut accepter les différences, soi-disant enrichissantes, et de l'autre, imposer une bien-pensance liberticide.

    On a retrouvé, semble-t-il, les traces de pas les plus anciennes d'un être vivant (550millions d'années, environ).
    Voyant où on en est, la pauvre bête doit regretter de ne pas s'être auto-mutilé et de ne pas s'être coupé les jambes pour enrayer l'évolution.

Ce site Web utilise des cookies. En savoir plus