L’Australie ne serait qu’un pays imaginaire créé par les Anglais !

pays imaginaire

Les Templiers, les francs-maçons, les extraterrestres et maintenant… les Australiens: inspirée par les théories du complot en tout genre, une jeune Suédoise a échafaudé sa propre théorie selon laquelle l’Australie serait un pays purement imaginaire.

Une jeune Suédoise de 17 ans a élaboré sa propre théorie du complot d’après laquelle l’Australie serait un État, voire un continent, imaginaire, inventé par le gouvernement de sa Majesté en vue de persuader la communauté internationale que l’Empire britannique y aurait déplacé des prisonniers particulièrement dangereux, lit-on sur sa page Facebook.

Concernant la destinée des malheureux forçats, la jeune Shelley Floryd affirme qu’ils auraient été jetés sans autre forme de procès dans l’eau, non loin des côtes britanniques.

« Il s’agit du plus grand trompe-l’œil d’un des plus grands empires, qui tâchait de mettre sous le boisseau l’un des massacres les plus spectaculaires de l’histoire », estime Mme Floryd.

Toutes les preuves de l’existence de l’Australie en tant que telle, poursuit-elle, auraient été fabriquées sur mesure par plusieurs des principaux gouvernements mondiaux de notre planète. À l’en croire, tous les Australiens, du moins ceux qu’on prétend connaître, ne seraient en fait que des comédiens chevronnés ou des personnages fictifs créés en l’occurrence à l’aide de la technologie d’image de synthèse. Pis encore, tous ceux qui affirment avoir visité ce pays auraient été dupés: en fait, les pilotes des avions les auraient déplacés quelque part vers les îles de l’Amérique du Sud, où des acteurs se feraient passer pour des Australiens.

La nouvelle théorie du complot n’a pas tardé à faire le buzz sur Internet, notamment parmi les Australiens essayant tant bien que mal de persuader la jeune fille de leur existence bien réelle. Pas le moins du monde embarrassée, l’adolescente a d’ailleurs riposté en présentant une carte géographique où l’Australie brille par son absence…

Quoi qu’il en soit, la jeune fille a par la suite reconnu qu’il s’agissait d’une blague, qu’on ne devait pas prendre au sérieux.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *