Un “super-polygame” de 92 ans s’est marié avec 107 femmes car Dieu lui a dit de le faire

super-polygame

Mohammed Bello Abubakar est l’une des figures les plus controversées au Nigeria. Malgré l’absence de revenus discernable, l’homme de 92 ans a en quelque sorte convaincu 107 femmes de se marier avec lui tout au long de sa vie, dont 97 sont encore ses épouses. Il affirme que se marier avec autant de femmes que possible est une mission divine qu’il a reçu de Dieu.

M. Bello est devenu populaire en 2008, quand une série d’articles a révélé qu’il avait 86 femmes et environ 150 enfants, soit vivant avec lui dans Bida, l’État du Niger, ou dans sa maison à Lagos. Des religieux musulmans l’ont accusé d’avoir enfreint les règles religieuses, la plupart des érudits sont d’accord pour permettre à un homme d’épouser jusqu’à quatre femmes, tant qu’il peut subvenir aux besoins pour chacune d’elle et les traiter de manière égale. On lui a donné un choix très simple, soit divorcer avec ses 82 épouses ou faire face aux conséquences. Il a refusé, arguant qu’il n’y avait pas de peine mentionné dans le Coran pour avoir plus de quatre épouses, et que tout homme doit être libre de se marier avec autant de femmes tant qu’il peut les soutenir. Il a été arrêté à la demande de la Cour de la Sharia locale, mais par la suite libéré, à condition qu’il ne garde que quatre de ses épouses.

Non seulement le “super-polygame” a ignoré cette exigence, mais il s’est depuis marié avec d’autres femmes. Au total, il a épousé 107 femmes jusqu’à présent, divorcé avec 10 d’entre elles, ce qui porte le compte total au nombre incroyable de 97 épouses. Et en dépit de son âge avancé, Abubakar dit qu’il prévoit d’épouser encore plus de femmes. “Ce que je fais est divin. C’est une mission et je vais continuer à la faire jusqu’à la fin”, a-t-il dit au journal nigérian Vanguard.

Photo : Buzz Nigeria

Photo : Buzz Nigeria

“Mon grand nombre de femmes ? Je n’ai que 97 femmes”, a-t-il ajouté dans une interview avec The Nation. “Je vais quand même me marier avec d’autres femmes. Je vais continuer à les marier aussi longtemps que je suis vivant. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais épousé peut-être deux femmes, mais ce que je fais est divin.”

Il conseille les hommes de ne pas suivre son exemple, un mari normal ne pourrait même pas faire face à 10 femmes, et encore moins 97. Bello affirme qu’il a été en mesure de contrôler l’ensemble d’entre elles seulement avec le pouvoir conféré par Allah.

Ce qui est vraiment étrange au sujet de Mohammed Bello Abubakar et de son incroyable grande famille est qu’aucun d’entre eux n’ont un revenu officiel. Il ne travail pas et ne permet pas à ses femmes de travailler non plus. Même leurs voisins ne savent pas comment ils font pour vivre. Dans un article de la BBC en 2008, certains ont affirmé que Bello envoie quelques-uns de ses enfants mendier, mais même si cela s’avère être vrai, ce ne serait pas suffisant pour couvrir le coût des trois sacs de 12 livres de riz qu’ils mangent tous les jours. Lorsqu’on lui a demandé comment il peut se permettre de nourrir tout le monde, l’homme nigérian a simplement dit “Tout vient de Dieu”.

L’homme de 92 ans Mohammed Bello Abubakar est subvenu aux besoins de ses 185 enfants, et en dépit de récentes rumeurs qu’il était mort suite à une maladie rapide, il a déclaré aux journalistes qu’il était bel et bien vivant. “Mon cher, je suis bien vivant, en bonne santé, hale et chaleureux”, a-t-il dit à Vanguard. “La rumeur est sans fondement et peut être décrite comme le travail de mes détracteurs parce qu’ils envient ce que Dieu a fait et ce qu’il est encore en train de faire pour moi.”

“Je veux juste conseiller ceux qui luttent contre le nombre de mes femmes : Arrêtez parce que ces gens font la guerre contre Dieu, leur créateur”, a conclu Abubakar.

Source : Oddity Central

1 Commentaire

  1. Franck

    Allah a bon dos (pas Dieu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *