“La CIA a créé l’EI”, déclare Julian Assange alors que Wikileaks dévoile 500 000 documents américains

la cia-ei

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a déclaré aujourd’hui que la CIA était responsable de l’ouverture de la voie à l’État islamique car l’organisation de dénonciation a publié plus d’un demi-million de lettres diplomatiques américaines anciennement confidentielles, jusqu’à 1979.

Lors du sixième anniversaire du tristement célèbre «Cablegate» de WikiLeaks, quand il a publié son premier lot de fichiers sensibles américains, le 28 novembre 2010, il a élargi sa Public Library of US Diplomacy (PLUSD) avec 531.525 nouveaux câbles diplomatiques de 1979.

Dans une déclaration qui coïncide avec la divulgation, connue sous le nom de «Carter Cables III», M. Assange a expliqué comment les événements qui se sont déroulés en 1979 avaient commencé une série d’événements qui ont conduit à la montée de l’EI

Il a dit : “Si une année pourrait être appelée «l’année zéro» de notre époque moderne, ce serait 1979.”

M. Assange a déclaré qu’une décision de la CIA (avec l’Arabie saoudite) de récolter des milliards de dollars pour armer les combattants moudjahidin en Afghanistan afin de s’attaquer à l’Union soviétique, a conduit à la création du groupe terroriste al-Qaïda.

D’après lui cela a mené aux frappes de terreur du 11 septembre, à l’invasion de l’Afghanistan et à l’Irak par les USA, et à la création de l’EI.

Julian Assange affirme que la CIA a financé la montée d'al-Qaïda

Julian Assange affirme que la CIA a financé la montée d’al-Qaïda

“Au Moyen-Orient, la révolution iranienne, le soulèvement islamique en Arabie Saoudite et les accords Egypte-Israël du Camp David ont conduit non seulement à la dynamique actuelle du pouvoir régional, mais aussi à une modification décisive de la relation entre l’islam militant et le monde. Le soulèvement à la Mecque a définitivement déplacé l’Arabie Saoudite vers le wahhabisme, conduisant à la propagation transnationale du fondamentalisme islamique et à la déstabilisation des États-Unis et de l’Arabie Saoudite.”

Il a dit à ce stade qu’Oussama ben Laden a quitté son Arabie saoudite natale pour le Pakistan afin de soutenir les moudjahidin afghans.

“L’invasion de l’Afghanistan par l’URSS permettrait à l’Arabie saoudite et à la CIA de pousser des milliards de dollars chez les combattants moudjahidin dans le cadre de l’opération Cyclone, en provoquant la montée d’Al-Qaïda et l’effondrement de l’Union soviétique.”

“Le courant d’islamisation de 1979 s’est étendu au Pakistan où l’ambassade américaine a été incendiée et le Premier ministre du Pakistan Zulfikar Ali Bhutto a été exécuté. La crise des otages iraniens va fatalement miner la présidence de Jimmy Carter et voir l’élection de Ronald Reagan.

La montée d’al-Qaïda a finalement porté sur les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, permettant l’invasion américaine de l’Afghanistan et de l’Irak et plus d’une décennie de guerre, laissant sa base idéologique, financière et géographique à l’EI.”

L’élection de Margaret Thatcher au poste de Premier ministre britannique et l’incident nucléaire de Three Mile Island sont quelques-uns des incidents de l’année cités par Assange.

D’autres événements de l’année inclus dans les câbles comprennent des documents sur l’armée républicaine irlandaise (IRA), qui en 1979 a tué Lord Mountbatten, cousin de la Reine Elizabeth de Grande-Bretagne, et la crise des otages iraniens, qui a vu 66 Américains pris en otage, l’ambassade américaine à Téhéran.

M. Assange a ajouté : “En 1979, il semblait que le sang ne cesserait jamais de couler. Des dizaines de pays ont vu des assassinats, des coups d’État, des révoltes, des bombardements, des enlèvements politiques et des guerres de libération.”

Les Carter Cables III portent le total de la collection de câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks à 3,3 millions de documents.

Source : Daily Express

2 Commentaires

  1. blackwood

    J’espère que la vérité ira jusqu’à ceux qui sont aveugle et bien enfermé dans leur bulle de mensonge créé par nos élites

    Répondre
  2. petite fée

    Bonjour,

    Dans le même contexte, espérons que le projet “blue beam” n’est qu’un mythe et non une réalité…

    Bonne journée

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *