Trump déclare à propos des présidentielles en 2024 : « Je devrai probablement recommencer »


“Je devrai probablement recommencer”, a déclaré Donald Trump à propos de sa candidature à la présidence en 2024. Mais d’abord, a-t-il dit, le GOP doit gagner les élections de mi-mandat.

Le rassemblement de Robstown, au Texas, était bondé de partisans brandissant des pancartes “Save America” et se lançant dans des interprétations de l’hymne national, de “USA !” et de “let’s go Brandon”.

Samedi soir, M. Trump a défendu les candidats qu’il a soutenus au Texas, notamment Dan Patrick au poste de lieutenant-gouverneur et Ken Paxton au poste de procureur général.

“C’est une manifestation”, a déclaré M. Trump à propos de la foule rassemblée.

Les partisans et les détracteurs sont assis sur le bord de leur siège en attendant de voir si Trump annoncera sa candidature à la présidence en 2024.

D’autres personnes du côté du GOP ont fait connaître leurs intentions, comme Mike Pompeo qui a déclaré qu’il se présenterait, que Trump soit candidat à la présidence ou non.

Le nom de Ron DeSantis a également été mentionné comme candidat potentiel du GOP, bien que lui et son équipe aient insisté sur le fait qu’ils se concentrent sur la Floride.

Trump a parlé du “comité non élu composé de valets et de voyous politiques”, et a critiqué ceux qui siègent au comité du 6 janvier pour leur hypocrisie et leurs querelles partisanes.

“Tout ce que nous faisons, c’est enquêter” alors qu’ils auraient vraiment dû essayer de résoudre les problèmes de la nation. Pendant le temps qu’ils ont passé au sein de ce comité, a déclaré Trump, il n’y a pas eu d’enquête sur l’élection de 2020, sur les questions d’intégrité des élections ou sur la raison pour laquelle “Nancy Pelosi a refusé d’utiliser l’armée” ce jour-là en 2021.

Trump a affirmé que le FBI a “espionné sa campagne” et a menti au Congrès, à la cour FISA et aux médias. Trump a également vanté ses propres succès durant son mandat de président, notamment l’indépendance énergétique.

Lire aussi : Vidéo : Nancy Pelosi menace de frapper le président Trump

Source : The post Millennial – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *