Australie : 9 millions d’euros de dommages suite à un affrontement avec les migrants

dommages

L’émeute qui a éclaté cette semaine dans un centre d’accueil pour migrant et qui a reçu plusieurs controverses a causée 9 millions d’euros de dégâts, les premières images du chaos sont apparues.

Des images de vidéosurveillance de la scène de l’affrontement sur l’île Christmas en Australie semblent montrer des personnes entrain de jeter un cocktail Molotov.

La séquence chaotique montre des fenêtres brisées et divers équipements cassés après trois jours d’agitation.

L’émeute a été déclenchée le weekend après la mort du demandeur d’asile iranien Fazel Chegeni, dont le corps a été retrouvé au bas d’une falaise.

Des gardes ont été contraints de fuir l’établissement, pour des “raisons de sécurité” après que les incendies ont commencé au complexe par des détenus qui se sont barricadés à l’intérieur.

centre-détention-dommages-migrants

Le centre de détention a été laissé en ruine après les troubles

émeute-9millions-dommages

L’émeute aurait provoqué environ 9 millions d’euros de dommages

Les forces de l’ordre ont été contraintes d’utiliser des gaz lacrymogènes contre un groupe de manifestants qui ont menacé d’utiliser des armes, a déclaré le ministère de l’immigration dans un communiqué.

À la suite de l’affrontement, sept détenus qui sont accusés d’avoir participé à des troubles ont été transféré en Australie, selon les rapports.

Le ministre de l’immigration australien Peter Dutton a révélé que le gouvernement fédéral a maintenant subit des dommages à hauteur de 9 millions d’euros à la suite de l’émeute.

Il a ajouté que des détenus ont également volé des médicaments dans le centre médical sur place.

En parlant de ceux qui sont impliqués dans l’affrontement, une source de la police a averti «nous avons affaire avec certains des pires criminels du pays».

Il a dit : «Ces gens devront payer pour les dommages qu’ils ont causé”.

Un détenu qui a assisté à l’affrontement décrit la scène comme “une zone de guerre”.

Il a dit : «Ils ont brisé des fenêtres et des murs, casser les caméras, piller la cantine, ont mit le feu. L’endroit a été mis en pièces”.

affrontement-dommages

Le désordre d’un centre suite à l’affrontement

Les responsables de l’immigration ont dit qu’un petit groupe de détenus iraniens ont organisé une manifestation pacifique après la mort de M. Chegeni, mais d’autres détenus ont alors commencé à endommager la propriété.

Les personnes menant les troubles ne sont pas considérées comme des demandeurs d’asile, mais certains ont vu leur visa annulé.

La cause de la mort de M. Chegeni est sous enquête.

Christmas Island est située à 2650 km au nord-ouest de Perth, en Australie occidentale, et fait partie de la politique d’immigration très controversée du pays.

Le gouvernement prétend qu’il a le devoir d’arrêter les demandeurs d’asile qui traversent les mers dangereuses pour l’Australie, dont il dit qu’elle est contrôlée par des gangs criminels.

Mais les critiques ont dit que la décision est raciste et endommage la réputation internationale de l’Australie.

Source : Daily Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *